Tous les textes des 3R

Détection des chaleurs

Bâtiments-Equipement | Bovins à viande | Bovins laitiers | Reproduction

Essai d’un système novateur de détection des chaleurs des femelles bovines par mesure de l’activité

PHILIPOT JM. (1), KRAUSS D. (2), TROU G. (3), PONSART C. (4), VINET A. (5), NOEL T. (2), PERY C. (2), DESCOMBES M. (3), LE GUENIC M. (3), JOUANNE D. (3), CHEVALLIER A. (1), GATIEN J. (4), PACCARD P. (6)

(1) CREAVIA – 69 rue de la Motte Brûlon – 35700 Rennes

(2) INRA, UE 232 – Domaine de la Sapinière – F.18390 Osmoy

(3) Chambres d’agriculture de Bretagne – Pôle Herbivores – CS 74223 – 35042 Rennes cedex

(4) UNCEIA, département R&D – 13 rue Jouët – 94704 Maisons-Alfort cedex

(5) INRA, Génétique Animale et Biologie Intégrative, F.78352 Jouy-en-Josas

(6) Institut de l’élevage – 149 rue de Bercy – 75595 Paris cedex 12

RESUME

Un nouveau système de détection automatisée des chaleurs, basé sur la mesure de l’activité dans les 3 dimensions de l’espace (HEATIME®), a été testé dans deux essais d’une durée de 4 mois : l’un sur 36 génisses charolaises âgées de 15 à 16 mois, de la ferme expérimentale de l’INRA à Avord (Cher), et l’autre sur 41 vaches Prim’Holstein de la ferme expérimentale des Chambres d’Agriculture de Bretagne à Trévarez (Finistère). En parallèle, la détection des chaleurs était réalisée : matin et soir par un taureau vasectomisé, pour les génisses ; et 3 fois par jour par les vachers, pour les vaches. Après chaque détection, un prélèvement de sang (génisse) ou de lait (vache) était réalisé afin de doser la progestérone. Une règle d’utilisation prenant en compte les données d’activité des 2 derniers mois, est appliquée afin d’améliorer la fiabilité des détections. Avec cette règle, chez les génisses (169 chaleurs détectées), HEATIME® est aussi efficace que le taureau : 81 % des chaleurs sont détectées par HEATIME® (vs 85 %, n.s.), et la fiabilité des détections atteint 95 % (vs 95 %). Chez les vaches (114 chaleurs détectées), HEATIME® détecte 74 % des chaleurs, et la fiabilité des détections est de 97 % (vachers : respectivement 86 % et 96 %). Afin d’avoir le recul nécessaire sur les données d’activité, sans risquer de retarder la mise à la reproduction, le conseil est d’équiper les génisses 6 semaines avant la date souhaitée de mise à la reproduction, et d’équiper les vaches dès le vêlage.

Bâtiments-Equipement | Bovins à viande | Bovins laitiers | Reproduction

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière