Tous les textes des 3R

Elevage bio

Elevage biologique | Ovins à viande

Pratiques sanitaires dans des ateliers ovins-viande biologiques ou conventionnels en Pays de la Loire

BELLET V. (1), CLENET G. (2), FICHET L. (3), MIGNE S. (4)

(1) Institut de l’Elevage, BP 50002, 86550 Mignaloux-Beauvoir
(2) Chambre d’Agriculture de Loire-Atlantique, Maison régionale du Vignoble, 8 avenue du Général Leclerc, 44190 Clisson
(3) Chambre d’Agriculture du Maine-et-Loire, La Quantinière, 49800 Trélazé
(4) Chambre d’Agriculture de Vendée, Bd Réaumur, 85000 La Roche-sur-Yon Cedex

RESUME - 21 ateliers ovins-viande des Pays de la Loire ont fait l’objet pendant 4 années (2006 à 2009) d’un suivi de leurs pratiques sanitaires en matière de gestion du parasitisme interne et de prévention vaccinale. Cette période correspondait également à la mise en place du nouveau règlement européen de l’agriculture biologique, dans lequel les antiparasitaires chimiques ne sont plus limités quantitativement. Les 6 ateliers biologiques (AB) ont été comparés à 3 groupes d’ateliers conventionnels, triés en fonction de leur système d’alimentation. La différence de pratiques était nette en matière de prévention vaccinale, le plus souvent absente dans les élevages AB, de même que le recours aux anticoccidiens de synthèse. En revanche, les pratiques des éleveurs en AB ne se différenciaient que modérément de celles des éleveurs en systèmes conventionnels en matière de nombre de traitements anthelminthiques classiques : en moyenne 2 ou 3 traitements sur brebis par an et 1 ou 2 sur agneaux, mais plutôt avec des produits polyvalents et non rémanents. De plus, alors que tous ces 6 éleveurs en AB utilisaient systématiquement des traitements chimiques, le recours à des techniques alternatives était peu développé : seuls 2 y recouraient systématiquement (phytothérapie essentiellement).

Elevage biologique | Ovins à viande

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière