Tous les textes des 3R

Traçabilité

Identification - Automatismes | Ovins à viande | Ovins laitiers | Traçabilité

Traçabilité dans la filière ovine avec l’identification électronique.

L. MARGUIN (1), L. MERCIER (2)

(1) Institut de l’Elevage, Actipole, 5 rue Hermann Frenkel, 69364 LYON Cedex 07

(2) Institut de l’Elevage, BP 42118, 31321 CASTANET-TOLOSAN Cedex

CONTEXTE

Le règlement européen sur l’identification des ovins et caprins de début 2004 prévoit le suivi des mouvements par lot, sur un document de circulation depuis juillet 2005 et en base de données en 2008.

Parallèlement à la mise en place des nouvelles règles d’identification, les Pouvoirs Publics et la Profession ont décidé de mettre au point les conditions réelles d’utilisation de l’électronique, qui pourrait devenir obligatoire, pour plusieurs objectifs :

le suivi individuel des mouvements entre lieux de détention à des fins sanitaires,

le suivi individuel pour les contrôles de performances lait et viande,

le suivi individuel pour les filières en signe officiel de qualité (SOQ) en fonction des cahiers des charges concernant race, alimentation, âge...

Des projets pilotes sont en cours de réalisation depuis fin 2004 et le rapport de mai 2006 montre des premiers résultats encourageants mais avec des contraintes fortes.

Tant que toutes les questions posées concernant l’utilisation généralisée des bolus électroniques ruminaux ne sont pas résolues, seules des boucles électroniques de type bouton sont agréées par la DGAL, avec une référence de conformité aux normes ISO 11 784 et 11 785.

Identification - Automatismes | Ovins à viande | Ovins laitiers | Traçabilité

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière