• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Cognition sociale et bien-être chez les bovins : étude des capacités de discrimination visuelle de l’espèce

    COULON M. (1), DEPUTTE B.L. (1,2), HEYMAN Y. (3), DELATOUCHE L. (4), RICHARD C. (4), BAUDOIN C. (1)

    (1) Université Paris 13, CNRS UMR 7153, Laboratoire d’Ethologie Expérimentale et Comparée, 99 avenue J.-B. Clément, F-93430 Villetaneuse, France

    (2) ENVA, Dept Ethologie, F-94704 Maisons-Alfort, France

    (3) INRA, Biologie du Développement et Reproduction, UMR INRA ENVA 1198, F-78352 Jouy en Josas, France

    (4) UCEA-INRA, Bressonvilliers, F-91630 Leudeville, France

    RESUME

    Une meilleure connaissance des capacités cognitives sociales des animaux peut permettre une meilleure compréhension de leur état de bien-être. Chez les bovins, les techniques modernes d’élevage sont caractérisées par des changements successifs imposant à l’animal des adaptations répétées à l’environnement social. Dans ce contexte, une capacité cognitive clé est de discriminer des informations sociales, et en particulier de différencier des stimuli visuels à caractère social. Dans ce cadre, les bovins domestiques constituent un bon modèle car il existe de nombreuses races caractérisées par des phénotypes morphologiques variés. Le but de cette étude est d’étudier si des génisses (Bos taurus) sont capables de discriminer visuellement leur espèce malgré cette grande variabilité intra espèce. Pour cela nous avons étudié chez dix génisses Prim’Holstein, âgées de six mois, la discrimination visuelle simultanée entre des images de vaches et des images d’autres animaux domestiques. Le protocole était basé sur un conditionnement instrumental à renforcement positif de nature alimentaire. Dix stimuli visuels représentaient des photographies de têtes de vaches de différentes races et dix autres de têtes d’animaux d’autres espèces domestiques. Dans l’expérience 1, la récompense alimentaire était associée aux images de vaches à discriminer des images d’autres animaux domestiques. Dans l’expérience 2, les images des autres animaux domestiques étaient récompensées. Les résultats de cette étude ont montré que neuf génisses sur les dix testées ont atteint le critère de réussite en deux à treize sessions, quel que soit le stimulus récompensé. En conclusion, malgré la grande variété morphologique (formes, taches, contrastes) de leur espèce, les génisses sont capables de discriminer visuellement cette dernière d’autres espèces domestiques, à partir d’images en deux dimensions.

    Télécharger le fichier PDF (183.3 ko)

    Voir tous les textes de : Baudoin C. | Coulon M. | Delatouche L. | Deputte B.L. | Heyman Y. | Richard C.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Bien-être - Comportement | Bovins à viande | Bovins laitiers

    Autres textes des

    3R 2007 - Séance :

    Bien-être

    L’évaluation en ferme du bien-être des animaux : objectifs, outils disponibles, utilisations, exemple du projet Welfare Quality® 

    VEISSIER I., BOTREAU R., CAPDEVILLE J., PERNY P.

    Evaluation du bien-être des bovins dans deux systèmes d’élevage 

    BRULE A., LEQUENNE D., CAPDEVILLE J., BOTREAU R., VEISSIER I., DAVID V.

    Analyse génétique de la réactivité comportementale chez les ovins : pour une stratégie combinant bien-être animal et production 

    BOISSY A., LIGOUT S., FOULQUIE D., GAUTIER A., MORENO C., DELVAL E., FRANCOIS D., BOUIX J.

    Consommateurs et éleveurs de bovins face à la problématique du bien-être animal  

    DOCKES A.C., KLING-EVEILLARD F., JACQUINOT M., BECHE J.M. 

    Les facteurs de variation de la relation homme - animal en élevage bovin 

    MOUNAIX B., BRULE A., BOIVIN X.

    Bilan de la mise en œuvre de la directive européenne « bien-être » de 1997 au niveau de la filière veau de boucherie 

    MOUNAIX B., MARTINEAU C., BERTRAND G.

    Affiche • Indicateurs comportementaux et biologiques du bien-être des chèvres laitières 

    MARIE M., MAZUREK M., SALHAB M.

    Affiche • Influence de la prévisibilité et de l’expérience sur les réponses comportementales et physiologiques de génisses Holstein à l’application d’une tension électrique parasite 

    RIGALMA K., ROUSSEL S., OLIVEIRIA A., LOUYOT T., DUVAUX-PONTER C.

    Affiche • Effet de la réactivité émotionnelle au moment du sevrage sur le stress à l’abattage chez les ovins 

    DEISS V., LIGOUT S., BOUIX J., FOULQUIE D., TERLOUW C., BOISSY A.

    Affiche • Les facteurs de variation du comportement d’abreuvement des vaches laitières 

    CARDOT V., LE ROUX Y., JURJANZ S.

    Affiche • Le sevrage des veaux de vaches allaitantes en deux étapes, une approche innovante ? 

    WAVREILLE J., POCHET P., BARTIAUX-THILL N.

    Affiche • Mise en place d’un système de monitoring du bien-être pour le veau de boucherie 

    LERUSTE H., LENSINK J., VAN REENEN C.G.

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés