Tous les textes des 3R

Qualité des viandes, évolution des pratiques et conditions d’abattage

Bovins à viande | Evolutions des pratiques, qualité des viandes et conditions d’abattage

BEEFBOX, un simulateur dynamique des performances de croissance et d’abattage de jeunes bovins selon le régime d’engraissement

FERARD A. (1), BASTIEN D. (4), CABON G. (1), MICOL D. (2,3) AGABRIEL J. (2,3) et GARCIA-LAUNAY F. (2,3)
(1) ARVALIS - Institut du végétal, Station Expérimentale de la Jaillière, F-44370 La Chapelle Saint-Sauveur
(2) INRA, UMR1213 Herbivores, Theix, F-63122 Saint-Genès-Champanelle.
(3) Clermont Université, VetAgro Sup, UMR Herbivores, BP 10448, F-63000, Clermont-Ferrand, France
(4) IDELE - Monvoisin – BP 85225 – F-35652 Le Rheu Cedex

RESUME
Afin d’assurer la rentabilité de leurs ateliers d’engraissement, les éleveurs ont besoin de connaitre l’impact d’une ration, via son apport en énergie métabolisable, sur les performances des jeunes bovins (JB) et sur les caractéristiques des carcasses produites. Le projet BEEFBOX se base sur l’intégration des données et des connaissances issues des expérimentations et de l’expertise acquise par 3 instituts pour concevoir un outil de conseil aux éleveurs. La construction du simulateur a nécessité la mise en place d’une base de données des essais de production de JB, puis l’ajustement d’un modèle d’ingestion et son couplage à un modèle mécaniste de croissance grâce à la variable énergie métabolisable de la ration. L’outil simule à partir d’une ration et d’un lot d’animaux, l’évolution quotidienne du poids vif, de la composition corporelle et du poids de carcasse froide (PCF). Pour la race charolaise (n=138 lots), le simulateur fournit des prédictions de bonne qualité, par exemple celles du PCF avec une erreur moyenne de prédiction (RMSE) de 3,2 kg et de 12,6 kg pour le poids vif d’abattage. Pour cette race, l’erreur moyenne sur la prédiction de la durée d’engraissement est de 4,9 j sur les 250 j et celle du bilan de l’ingestion totale de 156 kg sur les 2274 kg observés, ce qui apparaît satisfaisant. Le poids de viande nette commercialisable (VNC) peut être calculé en multipliant le poids estimé des muscles totaux par un facteur 1,04 dans une gamme entre 330 kg et 450 kg de poids carcasse. Les poids de filet, rond de gîte, macreuse et tende de tranche sont établis par relation linéaire avec la VNC.

Bovins à viande | Evolutions des pratiques, qualité des viandes et conditions d’abattage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière