Tous les textes des 3R

Reproduction

Bovins laitiers | Reproduction

Performances de reproduction aux inséminations de rangs 1 et 2 dans les troupeaux Prim’Holstein.

H. SEEGERS (1), F. BEAUDEAU (1), A. BLOSSE (1), C. PONSART (2), P. HUMBLOT (2)

(1) UMR Gestion de la Santé Animale, ENV Nantes -INRA, BP 40701, 44307 NANTES Cedex 03

(2) UNCEIA R&D, 13 Rue Jouët, 94704 MAISONS-ALFORT

RESUME

En race Holstein, le contexte de baisse de la fertilité à l’insémination de rang 1 (IA1) invite à considérer désormais de plus près la performance à l’insémination de rang 2 (IA2). L’étude visait en premier lieu à décrire les niveaux de fertilité à ces 2 rangs d’IA et leurs associations au niveau des troupeaux en France. En deuxième lieu, l’objectif était de quantifier, au niveau individuel, l’effet du rang d’IA et de l’intervalle vêlage-IA (IVIA), ainsi que celui des caractéristiques zootechniques des vaches sur la probabilité de fécondation. Ceci, en prenant en compte l’effet d’interaction de IVIA avec le rang d’IA, car les IA1 et IA2 diffèrent par nature sur cet intervalle. L’étude a porté sur 6805 troupeaux Prim’Holstein appartenant à 3 zones de coopératives d’IA sur 4 ans (28 220 troupeaux-années et 967 368 séquences de lactation). Au niveau des troupeaux-années, l’association entre la fertilité à l’IA1 et celle à l’IA2 est variable : 30,2 % combinent des niveaux bas aux 2 rangs, 27,8 % des niveaux hauts, 24,1 % un niveau élevé au rang 1 avec un niveau bas au rang 2 et 17,9 % un niveau bas au rang 1avec un niveau élevé au rang 2. Bien que globalement meilleure (de l’ordre de 3 points de %), la fertilité à l’IA2 ressort comme étant en fait plus faible, de l’ordre de 2 points de %, en niveau ajusté pour IVIA. Cet écart est d’autant plus marqué que l’IVIA pour IA2 est court. Par ailleurs, les courbes de lactation à pic apparent tardif (> 60 jours) ressortent comme pénalisantes aux 2 rangs d’IA, tout particulièrement si ce pic est élevé (> 38 kg chez les multipares). Au total les différences identifiées entre IA1 et IA2 restent limitées. Toutefois, cette étude suggère qu’il serait pertinent d’investiguer plus avant et en priorité les facteurs susceptibles d’expliquer les résultats très discordants dans un troupeau entre IA1 et IA2.

Bovins laitiers | Reproduction

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière