Tous les textes des 3R

Environnement

Autre filière/espèce | Environnement | Prairies

Insectes butineurs et transport de pollen : 1er maillon de l’étude du service de pollinisation rendu par l’écosystème prairial

FARRUGGIA A. (1), DELACROIX E. (2), MICHELOT-ANTALIK A (2)., MICHEL N. (2), LANORE L. (1), GENOUD D. (4), BERARD A. (3), CHAUVEAU A. (3), NOVAK S. (5), FIORELLI J-L. (6), BLANCHETETE A. (7), ODOUX J-F. (8), GALLIOT J-N. (3), BRUNEL D. (3)

(1) UMR1213 Herbivores, INRA, F-63122 Saint-Genès-Champanelle, France

(2) UMR 1121 Agronomie & Environnement Nancy-Colmar, Université de Lorraine, INRA, F-54518 Vandoeuvre-lès-Nancy,

(3) US1279 EPGV, CEA/IG/CNG, 91057 Evry, France

(4) DGE, 2 domaine Bellevue, 11290 Arzens, France

(5) UE1373 Ferlus, INRA, F-86600 Lusignan, France

(6) UR0055 Aster, INRA, 88500 Mirecourt, France

(7) UE1414 Herbipole, INRA, Site de Marcenat, F-63122 Saint-Genès-Champanelle, France

(8) UE1255 Entomologie, INRA, Magneraud, 17700 Surgères, France

RESUME

Le service de pollinisation rendu par l’écosystème prairial est très souvent mis en avant mais il est peu explicité et peu quantifié. L’objectif de cette étude est de quantifier les interactions plante-insecte à l’origine de ce service dans des prairies appartenant à 3 agrosystèmes contrastés. Pour cela, nous avons capturé les insectes butinant les fleurs sur des transects, à 3 périodes de l’année, dans 18 prairies présentant un gradient de richesse floristique et appartenant aux 3 fermes expérimentales INRA situées à Marcenat (Cantal), Mirecourt (Vosges) et Lusignan (Vienne). Nous avons testé en parallèle une méthode d’analyse basée sur le méta-barcoding, permettant la détermination simultanée de l’insecte et des pollens qu’il transporte. Nous avons analysé 979 couples fleur-insecte butineur. Les résultats mettent en évidence le rôle important des Diptères dans les prairies permanentes tempérées multi-espèces en tant que butineurs et pollinisateurs potentiels, notamment en début de saison de végétation. Elle montre également que les interactions entre familles d’insectes et familles de plantes observées à Marcenat sont plus nombreuses et réparties plus équitablement qu’à Mirecourt et Lusignan. Une forte proportion des insectes capturés (82 %) transportait du pollen et l’analyse des barcodes ADN révèle que 44 % transportaient en même temps de 2 à 6 genres botaniques différents. Ces premiers résultats permettent d’identifier les acteurs potentiels du service de pollinisation dans les prairies.

Autre filière/espèce | Environnement | Prairies

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière