Tous les textes des 3R

Génétique et qualité - Génétique

Bovins à viande | Génétique | Qualité viande

Modifications de l’expression des gènes du métabolisme énergétique associées au potentiel de croissance musculaire de taurillons Charolais

BERNARD C. (1), CASSAR-MALEK I. (1), RENAND G. (2), HOCQUETTE J.F. (1)

(1) INRA, UR1213, Unité de recherches sur les herbivores, Theix, 63122 Saint-Genès-Champanelle

(2) INRA, UR337, Station de génétique quantitative et appliquée, 78352 Jouy-en-Josas

INTRODUCTION

En France, la sélection génétique bovine est orientée en faveur d’un fort développement musculaire, au dépens des dépôts adipeux, afin d’augmenter la production de viande avec des carcasses plus maigres. Cette sélection induit des modifications des caractéristiques musculaires et par conséquent des qualités sensorielles de la viande bovine (Renand et al., 1994, Sudre et al., 2005).

L’objectif de cette étude était d’identifier des gènes différentiellement exprimés en fonction du potentiel de croissance musculaire chez le taurillon, afin de mieux comprendre l’effet de cette sélection sur les caractéristiques musculaires, avec pour objectif final de maîtriser la variabilité de la qualité de la viande bovine.

Bovins à viande | Génétique | Qualité viande

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière