• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Effet de l’apport de concentré énergétique et des quantités d’herbe offerte sur l’ingestion des vaches laitières au pâturage

    PEYRAUD J.L., DELABY L., DELAGARDE R., MARQUIS B.

    Station de recherches sur la vache laitière, INRA, 35590 St Gilles, France

    RESUME

    L’effet d’un apport modéré de concentré énergétique sur l’ingestion d’herbe a été quantifié chez la vache laitière au pâturage dans deux situations d’herbe offerte. Les deux niveaux d’apport de concentré étaient de 0 et 4 kg brut. Les quantités d’herbe offerte correspondaient à 11 et 15 kg MO/jour respectivement pour les niveaux Bas et Moyen. L’essai a été réalisé selon un schéma en continu avec 4 lots de 10 vaches durant 9 semaines au printemps. Les quantités d’herbe ingérées individuelles ont été mesurées en semaine 5 et 6 par la méthode de dilution d’un marqueur indigestible pour estimer le flux de fèces et de la composition chimique des fèces (index fécaux) pour estimer la digestibilité de l’herbe pâturée. Les quantités ingérées des animaux non complémentés ont été faibles (12,9 kg MO/j) sans doute du fait de quantités offertes limitantes. Elles ont augmenté de 0.9 kg MO/j entre le niveau Bas et le niveau Moyen de l’offert. Le bilan énergétique des animaux non complémentés a peu varié entre les deux niveaux d’offert et a toujours étét négatif. Dans ces conditions l’ingestion d’herbe n’a été que modérément réduite par le concentré (- 0,9 kg MO/j soit un taux de substitution de 0.26) ce qui explique que les vaches aient fortement répondu à l’apport de concentré (+ 1,2 kg lait/kg brut) et que l’effet de la complémentation n’ait pas été différent suivant le niveau d’offert. En revanche, la substitution apparaît d’autant plus faible que le niveau de production de lait à la mise à l’herbe est plus élevé. Ces résultats montrent que l’apport de quantités modérées de concentré peut n’avoir qu’un effet ténu sur l’ingestion d’herbe et qu’il importe de mieux définir les situations de pâturage aptes à valoriser au mieux l’apport de concentré en fonction du type d’animal.

    Télécharger le fichier PDF (341.7 ko)

    Voir tous les textes de : Delaby L. | Delagarde R. | Marquis B. | Peyraud J-L.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Bovins laitiers | Complémentation | Ingestion | Pâturage

    Autres textes des

    3R 1998 - Séance :

    Environnement et nutrition azotée

    Conduite alimentaire et rejets azoté chez la vache laitière. Interrelations avec les performances 

    VERITE R., DELABY L.

    Facteurs de variation du devenir de l’azote des déjections bovines sur les surfaces fourragères 

    SIMON J.C., DECAU M.L., MORVAN T.

    Impact des systèmes laitiers productifs sur l’environnement. Flux d’azote à l’échelle de l’exploitation 

    LE GALL A. , LEGARTO J., CABARET M.M., FARRUGGIA A.

    Utilisation de la teneur en urée du lait comme indicateur de la nutrition protéique et des rejets azotés chez la vache laitière 

    FAVERDIN P., VERITE R.

    Valoriser les céréales au pâturage et limiter les rejets azotés des vaches laitières 

    MATHIEU Y., DEMERLE P., BRUNSCHWIG P., CHAMPION H.

    Affiche • Comparaison du recyclage de l’urée sanguine chez les ovins et les caprins 

    TISSERAND J.L., ALRAHMOUN W.

    Affiche • Niveau d’apport PDI et déficit PDIN en ration complète pour vaches laitières : influence sur les performances zootechniques 

    COLIN-SCHOELLEN O., JURJANZ S., LAURENT F.

    Affiche • Rejets azotés chez la vache laitière : intérêts de 3 méthodes d’évaluation 

    THENARD V., TROMMENSCHLAGER J.M.

    Affiche • Risques de lessivage de nitrates sous prairies pâturées 

    FARRUGGIA A., LE GALL A., LEGARTO J., LE MEUR D., CABARET M.M.

    Affiche • Conséquences d’une supplémentation en protéines protégées sur le métabolisme azoté de taurillons nourris à l’herbe 

    RASKIN P., DUFRASNE I., de BEHR V., GERARD O., ISTASSE L.

    Affiche • Modifier les systèmes d’élevage pour diminuer les risques de pollution par les nitrates : quelles alternatives pour les grandes exploitations de polyculture élevage en Lorraine ? 

    THENARD V., FIORELLI J.L., BENOIT M., MIGNOLET C.

    Affiche • Définition d’indicateurs pour un diagnostic environnemental des systèmes laitiers en Bretagne 

    LE COEUR P., LE GALL A., CHAMBAUT H., CABARET M.M., GRASSET M., LELAN B.

    Affiche • La teneur du lait en urée comme indicateur de l’alimentation énergétique et protéique de la vache laitière ainsi que de l’excrétion d’azote 

    DE BRABANDER D.L., BOTTERMAN S.M., VANACKER J.M., BOUCQUE C.H.V

    Affiche • Effet de deux conduites du pâturage sur les performances des vaches laitières, la valorisation des prairies et les restitutions d’azote 

    DELABY L., PEYRAUD J.L., BOUTTIER A., PECCATTE J.R.

    Affiche • Influence des caractéristiques de la ration sur la synthèse microbienne de la panse et la partition des flux d’azote chez les bovins 

    SAUVANT D., MERTENS D.

    Affiche • Prédiction des pertes azotées fécales et urinaires de chèvres en lactation à partir des caractéristiques de la ration 

    GIGER-REVERDIN S., SAUVANT D.

    Affiche • Influence de la nature de la ration sur le rapport entre l’azote retrouvé dans le lait et l’azote excrété chez la chèvre en lactation 

    GIGER-REVERDIN S., BRUN-BELLUT J.

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés