Tous les textes des 3R

Génétique

Génétique | Qualité lait | Ruminants (général)

Recherche d’associations entre microARNs, variants génétiques et QTL laitiers chez les bovins, caprins et ovins

BOURDON C. (1), BOUSSAHA M. (1), RUPP R. (2), SANCHEZ M-P. (1), TRIBOUT T. (1), BARDOU P. (2, 3), AUJEAN E. (1), TOSSER-KLOPP G. (2), LE PROVOST F. (1)

(1) GABI, INRA, AgroParisTech, Université Paris-Saclay, Jouy-en-Josas, France

(2) GenPhySE, Université de Toulouse, INRA, ENVT, Castanet-Tolosan, France

(3) Sigenae, INRA, Castanet-Tolosan, France

Contribution égale de Le Provost F. et Tosser-Klopp G.

INTRODUCTION

La sélection génomique est un levier pertinent et pérenne pour moduler la production laitière tant sur le plan quantitatif que qualitatif, dans les contextes scientifique, agronomique et sociétal actuels. Elle repose en partie sur les informations données par de nombreux marqueurs génétiques utilisés pour prédire la valeur génétique d’animaux choisis comme potentiels candidats à la sélection. La précision de la sélection pourrait être accrue via la découverte de mutations causales responsables de la variabilité génétique de caractères et leur ajout dans les modèles de prédiction de valeurs génétiques. Des régions génomiques ayant un effet sur ces caractères quantitatifs (QTL) d’intérêt pour les espèces d’élevage ont été définies. Dans la plupart de ces QTL, les mutations candidates sont identifiées dans des régions non-codantes, parmi lesquelles des gènes de microARN. Ces petits ARNs non-codants ont un rôle de régulation post-transcriptionnelle et donc impactent l’expression de gènes. L’objectif est d’analyser des mutations de gènes de microARNs situés dans des QTL laitiers avec pour but d’identifier de nouveaux biomarqueurs pour une sélection plus précise, mais aussi de comprendre les mécanismes moléculaires des effets de ces variants.

Génétique | Qualité lait | Ruminants (général)

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière