Tous les textes des 3R

Qualité des produits

Alimentation | Génétique | Ovins laitiers

Influence du potentiel laitier sur les composantes de l’efficacité alimentaire de brebis Lacaune

MARIE C. (1), BOCQUIER F. (2), BARILLET F. (1)

(1) INRA, Station d’Amélioration Génétique des Animaux, 31320 Castanet-Tolosan

(2) INRA, Laboratoire de Sous-Nutrition, 63122 Saint-Genès-Champanelle

RESUME

L’expérience, conduite durant 3 ans sur des brebis laitières Lacaune, a pour principal objectif de mesurer, pendant la phase hivernale et en début de lactation, l’impact de la sélection laitière Lacaune actuelle sur l’efficacité alimentaire des animaux. Ainsi, 2 lignées de brebis divergentes pour la production laitière (Haute et Basse) ont été procréées au domaine INRA de La Fage, à partir des béliers d’insémination artificielle du schéma de sélection. Au total, 120 primipares appartenant à chacune des 2 lignées sont placées pendant 2 périodes successives d’un mois en portillons électroniques pour contrôler individuellement leur alimentation. En parallèle, la production et la composition du lait, le poids vif et la composition corporelle sont mesurés. Avec les rations complètes utilisées, les brebis de la lignée Haute produisent 22 % de lait en plus et consomment 10 % de plus que celles de la lignée Basse. De plus, les femelles de la lignée Haute déposent deux fois moins d’énergie corporelle que celles de la lignée Basse, à poids vifs comparables. L’Efficacité Alimentaire Brute (critère économique) des brebis de la lignée Haute est significativement supérieure (0,36) à celle des femelles de la lignée Basse (0,31). En outre, l’Energie Résiduelle Ingérée (critère biologique) semble plus faible chez les brebis de la lignée Haute, ce qui tend encore à renforcer leur efficacité.

Alimentation | Génétique | Ovins laitiers

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière