Tous les textes des 3R

Qualité des produits

Alimentation | Caprins | Pâturage | Qualité lait

Comparaison de deux systèmes d’alimentation des chèvres laitières

VAN QUACKEBEKE E. (1), LEFRILEUX Y. (2), POMMARET A. (2), AUDIC C. (1)

(1) Institut de l’Elevage, 5, rue Hermann-Frenkel, 69007 Lyon

(2) Station Expérimentale Caprine, 07170 Mirabel

RESUME

Pendant trois ans, la production laitière, la composition du lait, les variations de poids et d’état corporel de deux troupeaux de 60 chèvres ont été comparées. L’un des troupeaux était alimenté en chèvrerie toute l’année avec des rations à base de foin (lot 1), l’autre utilisait au maximum de l’herbe pâturée (lot 2). Chaque troupeau disposait d’une surface fourragère constitué de 2/3 de légumineuses et l/3 de graminées. Globalement, les deux systèmes permettent d’obtenir des productions laitières élevées, respectivement, pour les lot 1 et 2,798 et 745 kg en 1992,814 et 856 en 1993,932 et 928 en 1994 pour des ages moyens de 2,2, 2,9 et 3,5 ans. La composition du lait est peu influencée par le type d’alimentation. Par rapport au lot 1, l’effet du pâturage change avec le type de plante et la saison. Le pâturage des graminées a un effet nettement dépressif sur la production au printemps mais favorable à l’automne. Les légumineuses sont plutôt favorables en fin de printemps et n’ont pas d’effet à l’automne. Le pâturage permet globalement de mieux valoriser le système fourrager que la récolte exclusive sous forme de foin.

Alimentation | Caprins | Pâturage | Qualité lait

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière