Tous les textes des 3R

Qualité des produits

Alimentation | Bovins laitiers | Fourrage | Qualité lait

Effet du mode de conservation du fourrage (foin ou ensilage) sur la production et la composition du lait

COULON J.B. (1), PRADEL P. (2), VERDIER I. (3)

(1) INRA, Laboratoire adaptation des herbivores aux milieux, 63122 St-Genès Champanelle

(2) INRA, Domaine expérimental de la Borie, 15190 Marcenat

(3) INRA, Laboratoire de recherches fromagères, 36 rue de Salers, 15000 Aurillac

RESUME

Quarante-deux vaches laitières multipares en milieu de lactation ont été utilisées dans un essai en inversion. Pendant chacune des 2 périodes de 4 semaines les animaux ont reçu une ration de fourrage isoénergétique, à base d’ensilage d’herbe (11,5 kg de matière sèche/j) ou de foin (12,5 kg de matière sèche/j). Ces 2 fourrages avaient été fauchés le même jour sur la même parcelle de prairie naturelle. Chaque ration a été complémentée avec la même quantité d’un mélange d’orge et de tourteau de soja dont les proportions ont été calculées de manière à ce que les apports azotés soient voisins et non limitants dans les 2 traitements. Les vaches recevant de l’ensilage d’herbe ont produit 0,7 kg/j (P <0,05) de lait de plus que celles recevant du foin, mais leur lait a été significativement plus pauvre en matières grasses (1,2 g/kg), en protéines (1,0 g/kg) et en caséines. Les bilans énergétiques ayant été voisins dans les 2 lots, ces résultats sont essentiellement dus à un effet de dilution des matières utiles sécrétées. Le rapport caséines/protéines et la teneur en protéines solubles du lait n’ont pas été significativement différents selon le type de ration de base. La teneur en calcium du lait a été légèrement plus faible, et celle en phosphore plus élevée, avec la ration à base de foin.

Alimentation | Bovins laitiers | Fourrage | Qualité lait

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière