Tous les textes des 3R

Digestion

Alimentation | Digestion - Métabolisme | Fourrage

Relations entre quelques critères de qualité des parois et la digestibilité des fourrages

BESLE J.M. (1), GRENET E. (1), CORNU A. (1), BERNARD-VAILHE M.A. (2), BALLET N. (3)

(1) SRNH, INRA de Clermont Ferrand-Theix, 63122, St Genès Champanelle,

(2) 53, rue Pélissier, 63000, Clermont Ferrand,

(3) 2 rue du Collombier, 63370, Lempdes.

RESUME

La valeur énergétique des fourrages dépend à la fois de la teneur en lignines et de l’organisation des constituants aromatiques dans les parois. Afin de découpler ces deux facteurs, des plantes modèles de tabac transgénique régulés sur deux enzymes de lignification (cinnamoyl alcool deshydrogénase, 0-methyltransférase) ont été utilisées. Dans les deux cas, la dégradabilité des parois a été augmentée sans modification de teneur en lignines. Ces modifications ont été associées, notamment à la proportion en unités syringyle des lignines. La digestibilité des parois de luzerne et de fétuque dépend de l’alcalisolubilité, de la composition des lignines, et des liaisons entre acides phénoliques, lignines et glucides, ces dernières subissant une hydrolyse partielle dans le rumen. L’augmentation de la digestibilité des parois des fourrage chez les ruminants peut être obtenue en jouant à la fois sur la qualité des parois et sur la capacité des microorganismes du rumen à dégrader les aromatiques pariétaux.

Alimentation | Digestion - Métabolisme | Fourrage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière