Tous les textes des 3R

Mammites

Bovins laitiers | Mammites | Santé animale

Comparaison des concentrations minimales inhibitrices de la céfaperazone, de la céfalexine, de la cloxacilline, de la spiramycine et de la combinaison amoxicilline+acide clavulanique, vis-à-vis de germes de marmites bovines

MORVAN H. (1), PAREZ V. (2), COSSON C. (1)

(1) LDA 22 - 7, rue du Sabot, BP54, 22440 Ploufragan

(2) PFIZER santé animale, 86 rue de Paris, 92407 Orsay CEDEX

INTRODUCTION

L’étude de l’activité in vitro des anti-infectieux à travers la détermination de leur CMI (Concentrations Minimales Inhibitrices) a pour but de prédire leur activité in vivo lors de la mise en place de thérapeutique spécifique. Cette étude a été réalisée en France de façon à déterminer les CMI de 5 anti-infectieux couramment utilisés sur des souches bactériennes récemment isolées à partir de marmites bovines. 14 Entérocoques, 6 Serratia marcescens, 7 Kiebsiella spp., 47 Escherichia coli, 50 Staphylocoques, et 81 Streptocoques isolés au cours d’un essai clinique sur les mammites ont été testés in vitro vis-à-vis de la céfoperazone, de la céphiexine. de la combinaison amoxicilline + acide clavulanique, de la spiramycine et de la cloxacilline (COURVALAIN et al 1985).

Bovins laitiers | Mammites | Santé animale

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière