Tous les textes des 3R

Environnement

Bovins laitiers | Environnement | GES - gaz à effet de serre

Impacts environnementaux d’additifs visant à réduire la production de méthane entérique : application aux bovins laitiers

WILFART A. (1), NGUYEN V.T.N.G. (1, 2), NGUYEN T.T.H. (1,2), MORGAVI D.P. (2), EUGENE M. (2)

(1) INRA, UMR 1069, SAS, 35042 Rennes

(2) INRA, UMR 1213 Herbivores, 63122 Saint-Genès-Champanelle, France

INTRODUCTION

La réduction des émissions de méthane (CH4) entérique
représente un intérêt nutritionnel et environnemental.
L’utilisation d’additifs alimentaires est une alternative pour
réduire l’émission brute de CH4 par les ruminants (diminution
d’environ 10 % des émissions de CH4, Doreau et al. 2011).
Cependant, la production et l’utilisation d’additifs génèrent
des gaz à effet de serre et consomment des ressources,
souvent fossiles, qui doivent être pris en compte lorsque l’on
considère leur impact environnemental.
Nous avons utilisé des mesures in vivo d’émissions de CH4
entérique ainsi que des informations sur la production
industrielle de deux additifs à base de plantes.
L’objectif de cette étude était d’avoir par simulation une vision
plus holistique de résultats obtenus à l’échelle animale par
analyse multicritères à l’échelle de la ferme.

Bovins laitiers | Environnement | GES - gaz à effet de serre

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière