Tous les textes des 3R

Qualité des produits

Qualité des produits | Qualité lait | Ruminants (général)

Les globules gras du lait comme source non-invasive de microARN mammaires

PAWLOWSKI K. (1), LAGO-NOVAIS D. (1, 2), PIRES J.A.A. (1), BEVILACQUA C. (3), MOBUCHON L. (1, 3), BOBY C. (1), FAULCONNIER Y. (1), BES S. (1), MARTIN P. (3), LEROUX C. (1)

(1) INRA, UMR1213 Herbivores, VetAgroSup, F-63122 Saint-Genès-Champanelle, France

(2) Universidade Federal da Bahia, CEP 40170110 Salvador-BA, Brazil

(3) INRA, UMR1313 Gabi, AgroParisTech, F-78352 Jouy-en-Josas, France

INTRODUCTION

Les microARN (miARN) sont des petits ARN non codants qui contrôlent divers processus biologiques dont la réponse immunitaire et le métabolisme notamment des lipides. Chez les ruminants, les données sur les microARN croissent rapidement. Ainsi, un séquençage haut débit de l’ensemble des miARN extraits de la glande mammaire (GM) a permis d’établir un répertoire exhaustif (miRNome) de cet organe chez la vache1 et la chèvre2 en lactation. De plus, nous avons mis en exergue une régulation nutritionnelle de 30 miARN dans la GM chez la chèvre en lactation3. Récemment, des miARN ont été décrits, chez l’homme, comme biomarqueurs de maladies4 alors que chez les animaux d’élevage, leur utilisation comme biomarqueur est encore peu explorée. L’accès aux ARN mammaires est limité en raison des techniques invasives utilisées (biopsies ou le prélèvement post-mortem). Les cellules présentes dans le lait ont été considérées comme une alternative mais elles nécessitent le traitement de grands volumes de lait peu gérable avec un grand nombre d’animaux. Récemment, les globules gras (GG) du lait ont été exploités comme source d’ARNm alternative, non-invasive chez l’Homme5,6 puis les ruminants7,8, mais l’utilisation de la matière grasse laitière (MGL) bovine pour accéder aux miARN n’a pas encore été explorée. L’objectif de ce projet était double. Il visait d’abord à démontrer que les GG du lait contiennent des miARN et si tel est bien le cas à rechercher parmi ces microARN d’éventuels marqueurs précoces de l’inflammation ou de changements d’état nutritionnel, afin de les utiliser comme indicateurs de l’état physio-pathologique des animaux.

Qualité des produits | Qualité lait | Ruminants (général)

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière