Tous les textes des 3R

Variabilité génétique

Caprins | Génétique | Variabilité génétique

Quel avenir pour les races caprines locales françaises ? Quelques éléments de réponses à partir d’une étude génétique de trois d’entre elles.

C. DANCHIN-BURGE

Institut de l’Elevage, Département de Génétique, 149 rue de Bercy, 75595 Paris cedex 12

INTRODUCTION

En France, c’est dans l’espèce caprine que les programmes de conservation ont été mis en place les plus tardivement. La conséquence directe de ce retard est que seulement deux races caprines (sur 10 reconnues par le Ministère de l’Agriculture), l’Alpine et la Saanen, représentent 99 % des effectifs. De plus la plupart des races locales qui ont réussi à subsister ont été fortement infusées par les races dominantes. L’Institut de l’Elevage a été chargé d’effectuer le suivi des programmes de conservation caprins depuis le milieu des années 90. Cet article présente un bilan génétique réalisé à partir de l’analyse des données généalogiques pour 3 races locales, la chèvre des Fossés, la Provençale et la Poitevine.

Caprins | Génétique | Variabilité génétique

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière