• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • La variabilité génétique des huit principales races bovines laitières françaises : quelles évolutions, quelles comparaisons internationales ?

    S. MATTALIA (1), A. BARBAT (2), C. DANCHIN-BURGE (1), M. BROCHARD (1), P. LE MEZEC (1), S. MINERY (1), G. JANSEN (3), B. VAN DOORMAAL (4), E. VERRIER (5)

    (1) Institut de l’Élevage, Département Génétique ; Jouy-en-Josas, Paris

    (2) INRA, Station de Génétique Quantitative et Appliquée, Jouy-en-Josas

    (3) Dekoppel Consulting, Guelph, ON, Canada

    (4) Canadian Dairy Network (CDN), Guelph, ON, Canada

    (5) INRA/INA P-G, UMR Génétique et Diversité Animales, Paris

    RESUME

    Cet article présente un bilan de la variabilité génétique dans les huit principales races bovines laitières françaises établi à partir de l’information généalogique. Les données concernent l’ensemble des généalogies connues des femelles au contrôle laitier et sont extraites du Système d’Information Génétique (SIG). Les méthodologies sont dérivées des concepts de consanguinité et de probabilité d’origine des gènes. Le taux de consanguinité moyen de toutes les races s’est élevé au rythme de 0,06 à 0,22 % par an au cours des 10 dernières années et se situe actuellement aux alentours de 3 à 4 % dans la population femelle selon les races. Les effectifs génétiques réalisés correspondants sont sans commune mesure avec les effectifs de femelles considérées (de 34 en Montbéliarde à 133 en Simmental). Le nombre efficace d’ancêtres, déduit de la probabilité d’origine des gènes, est compris entre 16 et 54 selon les races et s’est considérablement réduit en 15 ans dans les races « nationales ». Ce phénomène traduit de très forts goulets d’étranglements que l’on a pu illustrer au niveau de l’éventail des taureaux utilisés dans les trois races « nationales », qui a atteint son niveau le plus bas dans les années 90. Par ailleurs l’analyse des origines génétiques des populations femelles permet de mesurer l’impact plus ou moins important des origines étrangères selon les races. En particulier, le pourcentage de gènes Holstein Rouge dans les races Montbéliarde et Abondance est actuellement extrêmement bas. Enfin, l’analyse des pedigrees des taureaux Holstein évalués dans différents pays montre que le fait d’utiliser un taureau étranger ne permet pas forcément d’ouvrir les schémas en terme de variabilité génétique car l’apparentement entre les taureaux français et ceux testés dans les principaux pays leaders est relativement élevé. Il est donc nécessaire de mettre en place une politique efficace d’utilisation des reproducteurs, permettant à la fois un progrès génétique et un maintien de la variabilité génétique.

    Télécharger le fichier PDF (449.7 ko)

    Voir tous les textes de : Barbat A. | Brochard M. | Danchin-Burge C. | Jansen G. | Le Mezec P. | Mattalia S. | Minery S. | Van Doormaal B. | Verrier E.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Bovins laitiers | Génétique | Variabilité génétique

    Autres textes des

    3R 2006 - Séance :

    Variabilité génétique

    Diversité génétique et richesse allélique : concepts et application à des races bovines. 

    J.-L. FOULLEY, L. OLLIVIER

    Impact d’une sélection forte pour un gène majeur sur la variabilité et les niveaux génétiques : cas de la sélection pour la résistance à la tremblante ovine. 

    M. BROCHARD, I. PALHIERE, E. VERRIER, K. MOAZAMI-GOUDARZI, E. NEUTS, Y. AMIGUES, F. BARILLET, B. BED’HOM, B. BIBE, J. BOUIX, E-P. CRIBIU, D. FRANCOIS, C. LEYMARIE, T. PANTANO

    Mise en place de la gestion optimisée de la variabilité génétique dans les populations sélectionnées de bovins laitiers. 

    J.J. COLLEAU, D. REGALDO, S. MOUREAUX, A. BARBAT, S. FRITZ, H. de PREAUMONT, K. TUAL, S. MATTALIA

    Conservation in situ de 11 races bovines françaises à très faibles effectifs : bilan génétique et perspectives. 

    L. AVON, J.J. COLLEAU

    Etat des collections patrimoniales après cinq ans de fonctionnement de la Cryobanque Nationale. 

    C. DANCHIN-BURGE, B. COUDURIER, B. BIBE, P.-L. GASTINEL

    Affiche • Conservation des ressources génétiques animales en Région wallonne : le paradoxe de l’hyper-spécialisation. 

    C. DANIAUX, P. STASSART, S. MASSART, I. DONNAY, P.V. BARET

    Affiche • Principes et bilan d’une méthode de gestion de la variabilité génétique en groupes de mâles appliquée depuis 2 à 3 ans dans les schémas de sélection ovins. 

    M. ORLIANGES, I. PALHIERE, M. BROCHARD

    Affiche • Caractérisation et cartographie des ressources génétiques caprines du Sénégal à l’aide d’indices phanéroptiques, d’indices morphobiométriques et de marqueurs moléculaires : méthodologie et résultats préliminaires. 

    D. BOUCHEL, R.S. SOW, B. BIBE, M. TIXIER-BOICHARD, J.J. LAUVERGNE, J.P. POIVEY, X. ROGNON

    Affiche • Quel avenir pour les races caprines locales françaises ? Quelques éléments de réponses à partir d’une étude génétique de trois d’entre elles. 

    C. DANCHIN-BURGE

    Affiche • Sauvegarde et sélection de la population caprine Créole en Guadeloupe. 

    N. MANDONNET, G. ALEXANDRE, M. NAVES, S. ASSELIN de BEAUVILLE

    Affiche • Le Mérinos de Rambouillet : un patrimoine génétique national qu’il faut savoir gérer. 

    I. PALHIERE, B. SAILLET, B. BIBE, D. ALLAIN

    Affiche • Etude du polymorphisme du gène de la protéine PrP chez les races ovines Marocaines. 

    R. BOUKHRIS, L. OURAGH, T. PANTANO, F. KICHOU, J.M. BABILLOT, B. BED’HOM, M. EL FADILI

    Affiche • Potentiel de production du mouton Martinik : une contribution possible a l’intensification de l’agriculture caribéenne. 

    C. VERTUEUX, N. MANDONNET, F. LEIMBACHER, S. ANTOINE, D. DOMARIN, M. NAVES

    Affiche • Gestion de la population bovine Créole de Guadeloupe : articulation entre la recherche et les organisations professionnelles. 

    M. NAVES, A. FARANT, S. BARCLAIS

    Affiche • Le projet Qualvigène : mise en évidence du polymorphisme des gènes impliqués dans les qualités de la viande en races Charolaise, Limousine et Blonde d’Aquitaine. 

    N. PAYET, A. MALAFOSSE, G. RENAND, F. MENISSIER, J.F. HOCQUETTE, J. LEPETIT, S. ROUSSET, C. DENOYELLE, L. JOURNAUX, V. DODELIN, H. LEVEZIEL

    Affiche • Croiser ou ne pas croiser : analyse génétique et analyse des controverses autour de l’infusion de gènes étrangers au sein d’une race bovine en conservation, la Rouge Flamande. 

    A. LAUVIE, A. AUDIOT, C. DANCHIN-BURGE, L. AVON, F. CASABIANCA, E. VERRIER

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés