Tous les textes des 3R

Variabilité génétique

Caprins | Génétique | Variabilité génétique

Sauvegarde et sélection de la population caprine Créole en Guadeloupe.

N. MANDONNET (1), G. ALEXANDRE (1), M. NAVES (1), S. ASSELIN de BEAUVILLE (2)

(1) INRA-URZ, Prise d’Eau, 97170 Petit Bourg

(2) Chambre d’Agriculture de Guadeloupe, 97122 Baie Mahault

INTRODUCTION

En Guadeloupe, la population caprine Créole, exploitée pour sa viande, regroupe 35000 têtes. Cependant, les effectifs sont en déclin et un risque de disparition de cette race existe à terme, comme cela est le cas en Martinique. Certains éleveurs pratiquent en effet des croisements anarchiques avec des races à orientation viande ou laitière, connues pour leur format et leur potentiel de production quand les conditions d’élevage sont bien maîtrisées. Cependant les travaux réalisés à l’INRA ont démontré la productivité élevée de la chèvre Créole. Ils suggèrent des voies d’amélioration de l’élevage caprin viande, par la mise en œuvre de solutions techniques et génétiques, notamment la définition d’un programme concerté de sélection.

Caprins | Génétique | Variabilité génétique

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière