Tous les textes des 3R

Qualité de la viande

Alimentation | Ovins à viande | Qualité viande

Traçabilité de l’alimentation à l’herbe de l’agneau à partir des pigments caroténoïdes dans le sang et le tissu adipeux

PRACHE S., THERIEZ M.

Unité de Recherches sur les Herbivores, INRA, 63122 Theix

RESUME

Cette étude a été conduite i) pour déterminer si les pigments caroténoïdes pouvaient être utilisés comme marqueurs de l’utilisation de l’herbe dans l’alimentation de l’agneau, ii) pour proposer une méthode utilisable en abattoir, qui permette d’identifier la présence des pigments caroténoïdes dans le produit (carcasse) et d’estimer leur concentration dans le tissu adipeux sous cutané. Trois modes d’alimentation ont été comparés : H = herbe pâturée (72 agneaux), B = alimentation en bergerie avec concentré et foin (26 agneaux), et HB = herbe pâturée puis finition en bergerie avec concentré et foin (27 agneaux). La teneur en pigments caroténoïdes a été évalué dans le sang et par le spectre de réflectance du tissu adipeux sous-cutanés caudal. Des pigments caroténoïdes ont été détectés dans 97 % des échantillons de sang prélevés sur les agneaux H, alors qu’ils n’ont pas été détectés pour 93 % des échantillons de sang prélevés sur les agneaux B. La teneur en caroténoïdes plasmatiques des agneaux HB a diminué pendant la période de finition en bergerie. Le spectre de réflectance du tissu adipeux a été mesuré à l’abattage pour 38 agneaux H et 26 agneaux B. Les spectres moyens des agneaux H et B différaient dans la zone spectrale 450-510 nm, qui correspond à la zone d’absorption des pigments caroténoides. Une analyse mathématique du spectre de réflectance a permis de quantifier l’absorption dans cette zone et de proposer une méthode et un index de traçabilité utilisables en abattoir.

Alimentation | Ovins à viande | Qualité viande

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière