Tous les textes des 3R

Systèmes d’élevage

Economie | Ruminants (général) | Systèmes d’élevage

Poids de l’élevage dans l’économie monétaire des ménages et vulnérabilité des agro-éleveurs en zone "Office du Niger" (Mali)

CORNIAUX C. (1), ALARY V. (2), CLOAREC M. (3)

(1) CIRAD/IER, BP1813 Bamako, Mali

(2) CIRAD Montpellier, France

(3) Agro-Campus Ouest Rennes, France

RESUME

L’étude se propose d’analyser le poids de l’activité d’élevage dans l’économie des ménages ruraux de la zone Office du Niger. Le travail se base sur une enquête réalisée au second semestre 2008 dans quatre systèmes de production représentatifs des zones irriguées, mixtes, pluviales et pastorales. Les revenus monétaires ont été calculés sur la base des revenus agricoles (agriculture, élevage, cueillette, …), des revenus non-agricoles (artisanat, commerce, transport, …) et des revenus extérieurs (transferts, migration). Le degré de vulnérabilité des ménages a été approché par sa dimension monétaire en lien avec le seuil de pauvreté.
Notre approche normative conduit à attribuer un poids très modeste à l’élevage. Ainsi, pour un revenu monétaire moyen par personne qui varie de 80 à 145 kF CFA / an selon les systèmes, la part de l’élevage est nulle voire négative, à l’exception du système pastoral (50 %). Pourtant l’activité d’élevage participe à l’équilibre des systèmes de production et à leur survie durant les périodes de pénurie alimentaire qu’a connu la zone ces dernières décennies. De ce constat, les auteurs s’interrogent finalement sur la nécessité d’appréhender le poids économique de l’élevage au-delà de critères monétaires.

Economie | Ruminants (général) | Systèmes d’élevage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière