Tous les textes des 3R

Nouveaux concepts pour l’alimentation, son pilotage et la composition de la ration

Alimentation | Bovins laitiers | Complémentation

Utilisation de tanin de châtaignier chez les vaches laitières en complément d’une ration excédentaire en azote soluble au pâturage

CHAPUIS D (1), DELABY L (2), ROUILLE B (4), BERNUS M. (3), PERREAU- BONNIN H (1)

(1) Chambre d’Agriculture de Saône-et-Loire, BP 522, 71010 MACON Cedex,

(2) INRA, UMR 1348 PEGASE, 35590 St-Gilles,

(3) EPL de FONTAINES, 10 la Platière, 71150 FONTAINES,

(4) Institut de l’Elevage, BP 67, 35632 Le Rheu, France

INTRODUCTION

Au pâturage, l’alimentation des vaches laitières se caractérise
par un excès d’azote soluble qui peut modifier les
performances des animaux (Ferguson, 1993). L’apport d’un
supplément à base de tanins pourrait améliorer la rétention
azotée (Smeti et al., 2010) et avoir un effet positif sur la
production laitière (Errante et al., 1998). Une expérimentation
a été mise en place au lycée agricole de Fontaines (71) afin
d’évaluer l’intérêt d’un apport de tanin de châtaignier (TC)
(Protensil®), à la dose de 100 g par jour recommandée par le
fabricant, sur les performances des vaches laitières au
pâturage dans la continuité des travaux réalisés en période
hivernale (Chapuis et al., 2011).

Alimentation | Bovins laitiers | Complémentation

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière