Tous les textes des 3R

Nouveaux concepts pour l’alimentation, son pilotage et la composition de la ration

Alimentation | Caprins | Digestion - Métabolisme | Ovins à viande | Ovins laitiers

Quantification des interactions digestives chez les petits ruminants, résultats préliminaires

NOZIERE P. (1, 2), GIGER-REVERDIN S. (3, 4), CHAPOUTOT P. (3, 4), SAUVANT D. (3, 4).

(1) INRA, UMR 1213 Herbivores, Theix, 63122, Saint Genès Champanelle

(2) VetAgroSup, UMR 1213 Herbivores, Theix, 63122, Saint Genès Champanelle

(3) INRA, UMR 791 MoSAR, 16 rue Claude Bernard, 75005, Paris

(4) AgroParisTech, UMR 791 MoSAR, 16 rue Claude Bernard, 75005, Paris

RESUME

Dans le cadre du projet « Systali » de révision des systèmes d’unités d’alimentation INRA pour les ruminants, un modèle agrégé de la digestion a été développé pour pouvoir prendre en compte les principales causes d’interactions digestives liées au niveau d’ingestion, à la proportion de concentré et à la balance protéique du rumen, influençant les processus digestifs, et leur répercussions sur les valeurs UF et PDI des régimes. Ce modèle ayant été développé à partir de mesures sur les bovins, son application directe (ou son adaptation) aux petits ruminants nécessitait d’être étudiée. L’application de ce modèle à des bases de données sur la digestion chez les ovins et les caprins indique que les variations de digestibilité de la matière organique (dMO), et de quantité de MO fermentée dans le rumen (MOF) sont bien mieux prédites avec ce nouveau modèle qu’avec le modèle INRA 2007 (sans interactions digestives). Les flux d’azote microbien et d’azote total non ammoniacal au duodénum, ainsi que leurs variations intra-expérience sont également prédits de façon satisfaisante. Une sous-estimation systématique de l’ordre de 4 à 5 points sur la dMO, qui se répercute sur la MOF est toutefois observée. Ce biais semble essentiellement expliqué par une moindre sensibilité des petits ruminants aux interactions digestives. Des coefficients correcteurs au modèle « Systali » sont recherchés pour son application aux ovins et caprins. Des résultats préliminaires sont présentés.

Alimentation | Caprins | Digestion - Métabolisme | Ovins à viande | Ovins laitiers

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière