• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Prévision de la teneur en matières grasses et de la composition en acides gras des fourrages

    MAXIN G. (1, 2), GLASSER F. (1, 2), DOREAU M. (1, 2), BAUMONT R. (1, 2)

    (1) INRA, UMR1213 Herbivores, F-63122 Saint-Genès-Champanelle, France

    (2) Clermont Université, VetAgro Sup, UMR1213 Herbivores, BP 10448, F-63000, Clermont-Ferrand, France

    RÉSUMÉ

    Les fourrages représentent une part importante de la ration des ruminants et peuvent parfois contenir des teneurs élevées en acides gras (AG) polyinsaturés. Ils constituent donc une source importante d’AG permettant d’améliorer la qualité du lait et de la viande. Afin d’optimiser les rations des ruminants en fonction de la composition en AG, il est nécessaire de connaître la teneur et la composition en AG des fourrages. Cependant, les tables de valeurs des aliments utilisées aujourd’hui n’incluent pas la composition en AG des fourrages. L’objectif de ce travail était donc d’établir des modèles de prévision de la teneur en matières grasses (MG) et en AG totaux des fourrages, ainsi que leur profil en AG majeurs afin d’intégrer ces valeurs dans les tables de la valeur alimentaire des fourrages. Pour cela, une base de données a été constituée à partir de compositions chimiques de fourrages publiées dans la littérature entre 1970 et 2011. La composition incluait obligatoirement soit le profil en AG, la teneur en AG totaux ou la teneur en MG du fourrage. Des équations de prévision de la teneur en MG, en AG totaux et de la composition en AG majeurs ont été établies en fonction des principaux facteurs de variation de ces variables : famille botanique (graminées, légumineuses, prairies permanentes et mélanges semés), stade de récolte, mode de conservation. Pour les fourrages verts, des équations ont ainsi pu être établies, par famille botanique pour estimer leur teneur en AG totaux à partir de la teneur en MAT et pour estimer leur composition en C16:0, C18:0, C18:1, C18:2 et C18:3 à partir de la teneur en AG totaux. Pour les fourrages conservés, les valeurs d’AG totaux et les profils sont estimés à partir des valeurs du fourrage vert correspondant en utilisant des équations de passage tenant compte de la technique de conservation et des conditions de récolte. D’autres équations ont également été établies pour estimer directement la teneur en AG totaux et le profil en AG des fourrages conservés à partir de leur teneur en MAT. Les données disponibles pour l’ensilage de maïs n’ont pas mis en évidence de facteurs de variation de la teneur et de la composition en AG, des valeurs moyennes sont donc proposées. Ces nouvelles équations permettent de prévoir la teneur et la composition en AG pour différents types de fourrages et modes de conservation à partir de caractéristiques simples des fourrages. Les équations obtenues ont été appliquées aux fourrages des tables INRA pour renseigner leurs valeurs.

    Télécharger le fichier PDF (275.5 ko)

    Voir tous les textes de : Baumont R. | Doreau M. | Glasser F. | Maxin G.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Alimentation | Fourrage | Ruminants (général)

    Autres textes des

    3R 2013 - Séance :

    Nouveaux concepts pour l’alimentation, son pilotage et la composition de la ration

    Rénovation des unités alimentaires des ruminants : les principales relations utilisées pour le calcul des apports alimentaires. 

    SAUVANT D., NOZIERE P.

    Quantification des interactions digestives chez les petits ruminants, résultats préliminaires 

    NOZIERE P., GIGER-REVERDIN S., CHAPOUTOT P., SAUVANT D.

    Teneur en oligo-éléments des fourrages 

    SCHLEGEL P., WYSS U.

    Rôle de l’équilibre en azote dégradable et de l’alimentation protéique individualisée sur l’efficience d’utilisation de l’azote 

    CUTULLIC E., DELABY L., EDOUARD N., FAVERDIN P.

    Des rations de ruminants aux nutriments transférés par le foie et fournis aux tissus périphériques  

    Affiche. • Utilisation d’huiles essentielles pour la protection des protéines dans une ration vaches laitières 

    MATHIEU Y., POULLAIN C., HUNEAU T., ROUILLE B.

    Affiche. • Utilisation d’une ration produite localement dans la finition des veaux de vaches 

    MOREL I., BONNEFOY C.

    Affiche. • Modèle de prédiction du risque mycotoxines chez les troupeaux laitiers 

    LAURAIN J., RODRIGUEZ M.A.

    Affiche. • Compter le nombre de coups de mâchoire entre deux déglutitions : un élément pertinent pour évaluer la fibrosité physique d’une ration pour vache laitière ? 

    GERARD C., N’DIAYE L., BURBAN H., GUYONVARCH A.

    Affiche. • Utilisation de tanin de châtaignier chez les vaches laitières en complément d’une ration excédentaire en azote soluble au pâturage 

    CHAPUIS D., DELABY L., ROUILLE B., BERNUS M., PERREAU- BONNIN H.

    Affiche. • Méthionine, lysine et proline rumino-protégées : évaluation de la protection ruminale 

    PARATTE R., ROSS D. A., PIVA A., VAN AMBURGH M.E.

    Affiche. • Traduction des effets digestifs de l’urée dans les systèmes PDI et UF rénovés 

    CHAPOUTOT P., NOZIERE P., SAUVANT D.

    Affiche. • Variations des dépenses énergétiques du foie en fonction des apports alimentaires et des nutriments absorbés chez les ruminants 

    AL-JAMMAS M., VERNET J., BAHLOUL L., NOZIERE P., LAPIERRE H., AGABRIEL J., ORTIGUES-MARTY I.

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés