• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Variations des dépenses énergétiques du foie en fonction des apports alimentaires et des nutriments absorbés chez les ruminants

    AL-JAMMAS M. (1), VERNET J. (1), BAHLOUL L. (1), NOZIERE P. (1), LAPIERRE H. (2), AGABRIEL J. (1), ORTIGUES-MARTY I. (1)

    (1) INRA UMR1213 Unité Mixte de Recherche sur les Herbivores, Theix, F63122 St Genès Champanelle

    (2) Agriculture et Agro-alimentaire Canada, STN Lennoxville, Sherbrooke, Québec J1M 0C8 Canada

    INTRODUCTION

    Pour que les systèmes d’alimentation des ruminants permettent un meilleur pilotage de l’efficacité énergétique des animaux, il est important de quantifier les différentes pertes d’énergie lors de la digestion et du métabolisme. Le foie est parmi les tissus les plus actifs d’un point de vue métabolique chez les ruminants. Il ne représente que 1 à 2% du poids vif mais contribue pour 17 à 31% aux dépenses énergétiques (DE) totales. Les DE du foie (DEf) augmentent avec l’énergie métabolisable ingérée (EMI) (Ortigues et Visseiche, 1995). Aussi la synthèse des molécules émises par le foie (glucose, urée) contribuent fortement aux DEf (Lobley, 1991). L’objectif est de quantifier les variations de DEf à partir de critères métaboliques (nutriments absorbés et/ou émis par le foie) et de critères zootechniques applicables en pratique.

    Télécharger le fichier PDF (183.9 ko)

    Voir tous les textes de : Agabriel J. | Al-Jammas M. | Bahloul L. | Lapierre H. | Nozière P. | Ortigues-Marty I. | Vernet J.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Alimentation | Digestion - Métabolisme | Ruminants (général)

    Autres textes des

    3R 2013 - Séance :

    Nouveaux concepts pour l’alimentation, son pilotage et la composition de la ration

    Rénovation des unités alimentaires des ruminants : les principales relations utilisées pour le calcul des apports alimentaires. 

    SAUVANT D., NOZIERE P.

    Quantification des interactions digestives chez les petits ruminants, résultats préliminaires 

    NOZIERE P., GIGER-REVERDIN S., CHAPOUTOT P., SAUVANT D.

    Teneur en oligo-éléments des fourrages 

    SCHLEGEL P., WYSS U.

    Prévision de la teneur en matières grasses et de la composition en acides gras des fourrages 

    MAXIN G., GLASSER F., DOREAU M., BAUMONT R.

    Rôle de l’équilibre en azote dégradable et de l’alimentation protéique individualisée sur l’efficience d’utilisation de l’azote 

    CUTULLIC E., DELABY L., EDOUARD N., FAVERDIN P.

    Des rations de ruminants aux nutriments transférés par le foie et fournis aux tissus périphériques  

    Affiche. • Utilisation d’huiles essentielles pour la protection des protéines dans une ration vaches laitières 

    MATHIEU Y., POULLAIN C., HUNEAU T., ROUILLE B.

    Affiche. • Utilisation d’une ration produite localement dans la finition des veaux de vaches 

    MOREL I., BONNEFOY C.

    Affiche. • Modèle de prédiction du risque mycotoxines chez les troupeaux laitiers 

    LAURAIN J., RODRIGUEZ M.A.

    Affiche. • Compter le nombre de coups de mâchoire entre deux déglutitions : un élément pertinent pour évaluer la fibrosité physique d’une ration pour vache laitière ? 

    GERARD C., N’DIAYE L., BURBAN H., GUYONVARCH A.

    Affiche. • Utilisation de tanin de châtaignier chez les vaches laitières en complément d’une ration excédentaire en azote soluble au pâturage 

    CHAPUIS D., DELABY L., ROUILLE B., BERNUS M., PERREAU- BONNIN H.

    Affiche. • Méthionine, lysine et proline rumino-protégées : évaluation de la protection ruminale 

    PARATTE R., ROSS D. A., PIVA A., VAN AMBURGH M.E.

    Affiche. • Traduction des effets digestifs de l’urée dans les systèmes PDI et UF rénovés 

    CHAPOUTOT P., NOZIERE P., SAUVANT D.

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés