Tous les textes des 3R

Capacité d’adaptation des exploitations d’élevage

Capacité d’adaptation | Caprins | Conduite d’élevage | Durabilité | Performance

PATUCHEV : un dispositif expérimental pour concevoir et évaluer des systèmes d’élevage caprins performants et durables

CAILLAT H., RANGER B., GUILLOUET P.

INRA, UE1373 FER, F-86600 LUSIGNAN, France

INTRODUCTION

Au cours des dernières décennies, la filière caprine du Grand
Ouest s’est fortement intensifiée. Depuis 2008, le contexte
économique se caractérise par une flambée historique des
coûts de production, associée à un prix du lait incertain
(GEB-Institut de l’élevage, 2013). Lefrileux et al. (2012) ont
montré le potentiel de chèvres laitières à valoriser la prairie
cultivée. L’alimentation, représentant le premier poste des
intrants et la prise en compte de l’environnement nous a
conduit à réfléchir au développement de la prairie cultivée,
pâturée et récoltée pour contribuer à la maitrise des coûts de
production et favoriser la biodiversité.
La plate-forme Patuchev a donc pour vocation de répondre à
la question : quel type de système d’élevage permettrait une
meilleure autonomie en intrants sous contrainte de
production ? Cette démarche associe la recherche de la
performance économique, environnementale et sociale.
La démarche consiste à évaluer sur le long terme trois
systèmes représentés chacun par un troupeau de 60 chèvres
de race Alpine et 10 hectares de surface fourragère : un
troupeau avec une période de reproduction saisonnée (mise
bas en février) pâturant, et deux troupeaux avec une période
de reproduction en contre-saison (mise bas en octobre) : l’un
pâturant et l’autre élevé en chèvrerie et alimenté à base de
foin ventilé.

Capacité d’adaptation | Caprins | Conduite d’élevage | Durabilité | Performance

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière