Tous les textes des 3R

Réduction des intrants chimiques en élevage

Antibiotiques | Bovins à viande | Réduction des intrants chimiques en élevage | Santé animale

Observatoire pérenne du suivi des usages d’antibiotiques en production de veaux de boucherie : Résultats de l’année 2016 et évolution par rapport à 2013

CHANTEPERDRIX M. (1), CHEVANCE A. (2), ORLIANGES M. (3), MOULIN G. (2), MEHEUST D. (2), PAROIS A. (4)

(1) Institut de l’Elevage, Monvoisin – BP 85 225 – 35 652 Le Rheu Cedex – France

(2) Agence Nationale du Médicament Vétérinaire (Anses-ANMV), CS 70611, F-35306 Fougères, France

(3) Interbev, 207 rue de Bercy – TSA 21 307 – 75 564 Paris Cedex 12 – France

(4) Chambre Régionale d’Agriculture, Rue Maurice Le Lannou – CS 74 223 – 35 042 Rennes Cedex – France

RESUME

La filière veaux de boucherie s’est pleinement inscrite dans le plan Ecoantibio2017 en mettant en oeuvre un programme ambitieux permettant de connaitre les pratiques et d’identifier des leviers d’actions efficaces pour réduire l’usage des antibiotiques en élevages. L’ANSES-ANMV et l’Institut de l’Elevage ont notamment été mandatés par INTERBEV Veaux pour mettre en place un observatoire pérenne visant à mesurer les quantités d’antibiotiques utilisées en élevages de veaux de boucherie. Ce dispositif à vocation nationale a été mis en place en 2016 et repose sur une collaboration active des éleveurs, des firmes intégratrices, des groupements de producteurs et des vétérinaires et sur l’appui des ingénieurs de la Chambre d’Agriculture de Bretagne. L’observatoire est constitué des 40 éleveurs volontaires situés dans 6 départements de l’Ouest de la France. Il représente près de 15 000 places de veaux, élevés dans des systèmes de production représentatifs des pratiques d’alimentation et de logement observées au niveau national et sont liés à 9 intégrateurs et groupements de producteurs. En 2016, les données de 20 bandes de veaux, soit 6 689 animaux, ont pu être analysées. L’ALEA est un indicateur utilisé en France pour présenter les résultats du rapport annuel des ventes d’antibiotiques : En 2016, il est évalué pour les 20 bandes de l’Observatoire à 3,29. L’enquête réalisée par l’Anses de Lyon en 2013 sur 186 bandes de veaux avait évalué l’ALEA moyen à 5,86. Sur la base de cet indicateur, l’exposition des veaux aux antibiotiques a diminué de 43,9 % entre 2013 et 2016.

Antibiotiques | Bovins à viande | Réduction des intrants chimiques en élevage | Santé animale

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière