Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Caprins | Ovins laitiers

Le phénotypage haut-débit de l’ingestion chez les petits ruminants

WEISBECKER J.L. (1), HUAU C. (1), BOMPA J.F. (1,2), MARCON D. (3), ESTIVALET L. (3), MARIE-ETANCELIN C. (1), TORTEREAU F. (1), HEIRMAN T. (1,2), LAPERRUQUE F. (1,2), FRANCOIS D. (1), MORENO-ROMIEUX C. (1), RICARD E. (1,2)

(1) INRAE, INPT-ENVT, INPT-ENSAT, GenPhySE – Castanet-Tolosan, France

(2) INRAE- CATI SICPA

(3) INRAE – Unité Expérimentale de La Sapinière, 18390 Osmoy- France

RESUME
Sélectionner les petits ruminants pour leur efficacité alimentaire permet à la fois de réduire les coûts alimentaires dans les élevages, mais aussi de limiter la production d’effluents comme les gaz à effet de serre et l’azote. La mise en place de cette sélection requiert que l’ingestion individuelle soit enregistrée. En petits ruminants laitiers, les distributeurs de concentré (DAC) ne sont utilisés qu’en salle de traite et ne délivrent qu’une partie du concentré quotidien : ils ne permettent donc pas d’enregistrer tout le concentré consommé par l’animal. En ovins allaitants, des DAC ACEMO® sont utilisés depuis les années 1990 en stations de contrôle individuel avec une version ad libitum. Par contre, très peu de dispositifs permettent l’enregistrement des ingestions de fourrage par des animaux élevés en lot. A INRAE, le CATI SICPA a mis au point à des fins de recherche différents distributeurs d’aliments adaptés aux petits ruminants, permettant l’enregistrement des ingestions de concentré (en mode ad libitum ou rationné), de fourrage et d’eau. Le distributeur d’eau a été couplé à un plateau de pesée animale permettant l’enregistrement automatique du poids de l’animal à chacune de ses visites. Les premières séries d’animaux ayant eu accès aux trois automates ont montré que les quantités journalières de fourrage consommées et d’eau bue seraient légèrement positivement corrélées (corrélation de +0,22), et que les nombres de visites à chacun des automates seraient également légèrement positivement corrélés (corrélations de +0,06 à +0,20). Les pesées des animaux recueillies automatiquement permettent une estimation quotidienne fiable de leur poids, corrélée à plus de 0,98 avec les pesées traditionnelles.

Alimentation | Caprins | Ovins laitiers

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière