Tous les textes des 3R

Systèmes d’élevage

Bovins à viande | Bovins laitiers | Conduite d’élevage

Comparaison de méthodes d’estimation de l’état corporel chez des vaches de réforme

GIRAUD J.-M. (1), DREVILLON P. (2), LECOMTE M. (2), PONSART C.(3), MARTIN J.(4), GATIEN J (3), CONSTANT I. (1), DE LA TORRE A. (1), AGABRIEL J (1)

(1) Unité de Recherches sur les Herbivores, INRA Clermont-Theix, 63122 Saint-Genès-Champanelle

(2) CECNA, 3, rue Jules-Rimet, 89400 Migennes

(3) UNCEIA,R&D, 13 rue Jouët, 94704 Maisons Alfort cedex

(4) Eliacoop, 61 chemin des Hoteaux, 69126 Brindas

INTRODUCTION

Il existe plusieurs méthodes in vivo d’estimation indirecte de la composition corporelle des vaches, et toutes se réfèrent à la proportion de dépôts adipeux totaux dans la masse corporelle. Parmi elles, la Note d’Etat Corporel (NEC, de 0 à 5 ; Agabriel et al.,1986) permet une évaluation rapide et simple, utilisable en élevage, mais repose sur une échelle discrète qui ne permet pas une mesure fine. La mesure de la taille des adipocytes par biopsie du tissu sous-cutané (Robelin et al., 1986) donne une estimation plus précise mais reste une méthode lourde, invasive, réservée à la recherche. La mesure de l’épaisseur du tissu adipeux sous-cutané par échographie à la base de la queue (Schröder et Staufenbiel, 2006) paraît prometteuse mais demande à être mieux évaluée. L’objectif de cette étude est de comparer sur les mêmes vaches ces trois méthodes en considérant que la référence pour l’estimation de la composition corporelle est donnée par la mesure du diamètre des adipocytes par biopsie.

Bovins à viande | Bovins laitiers | Conduite d’élevage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière