Tous les textes des 3R

Concilier environnement et production

Environnement | Systèmes d’élevage

Systèmes d’élevage et biodiversité : des antagonismes aux synergies

TICHIT M. (1), MAGDA D. (2), DURANT D. (3), LAUVIE A. (4), LECRIVAIN E. (5), MARTEL G. (6), ROCHE B. (6), DE SAINTE MARIE C. (1), SABATIER R. (1), TEILLARD F. (1)
(1) INRA – SAD UMR 1048 SADAPT, 16 rue Claude Bernard, 75005 Paris
(2) INRA – SAD UMR 1248 AGIR, centre inra, 31320 Castanet Tolosan
(3) INRA – SAD UE 57 Saint Laurent de la Prée, route Bois Maché, 17450 Fouras
(4) INRA – SAD UR 0045 LRDE, Quartier Grossetti, 20250 Corte
(5) INRA – SAD UR Ecodéveloppement, Domaine Saint-Paul, Site Agroparc, 84914 Avignon
(6) INRA – SAD UMR 980 SAD Paysage, route de Saint Brieuc, 35042, Rennes

RESUME
Un nouvel enjeu pour les systèmes d’élevage herbagers est de réconcilier la production avec la gestion des ressources naturelles. La gestion de la biodiversité est une composante clé de cette réconciliation. Cet enjeu nous invite à analyser la biodiversité dans une double perspective : en tant que produit issu du fonctionnement des systèmes d’élevage ; et en tant que ressource pour les systèmes d’élevage. En nous appuyant sur différentes études en élevage herbager et pastoral, nous montrons qu’il est possible de sortir d’une relation a priori antagoniste et de construire des synergies entre la dynamique de la biodiversité et les systèmes d’élevage. Cinq enseignements se dégagent de la synthèse : (i) La fragmentation des études liant élevage / biodiversité dans une logique d’impact limite notre capacité à identifier des pratiques favorables à la biodiversité ; ii) aux différents niveaux d’organisation (parcelle, ferme, paysage), il existe des leviers d’action spécifiques pour réconcilier élevage / biodiversité ; (iii) pour appréhender les synergies entre élevage et biodiversité, il est nécessaire de reformuler à la fois les critères de performances et les modes de catégorisation de la diversité biologique ; (iv) envisager la biodiversité comme une ressource invite à analyser les nouvelles propriétés (e.g. stabilité, résilience) que la biodiversité peut apporter dans le fonctionnement des systèmes eux-mêmes ; (v) faire de la biodiversité une ressource pour le système d’élevage peut susciter des tensions entre conservation et valorisation et implique une dimension collective dans la définition des leviers d’action. Finalement, nous concluons que des avancées scientifiques et des innovations de terrain sont nécessaires pour accompagner les systèmes d’élevage vers une transition écologique dont les termes restent largement à définir.

Environnement | Systèmes d’élevage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière