Tous les textes des 3R

Concilier environnement et production

Bovins à viande | Bovins laitiers | Environnement | Systèmes d’élevage

Evaluations et comparaisons des performances environnementales, économiques et sociales des systèmes bovins biologiques et conventionnels dans le cadre du projet CedABio

PAVIE J. (1), CHAMBAUT H. (2), MOUSSEL E. (1), LEROYER J. (3), SIMONIN V. (4)
(1) Institut de l’Elevage, 6 rue des Roquemonts 14053 CAEN Cedex 4
(2) Institut de l’Elevage, 9 rue André Brouard, BP 70510, 49105 ANGERS Cedex 02
(3) ITAB, 9 rue André Brouard, B.P. 70510, 49105 ANGERS CEDEX 02
(4) Chambre d’agriculture de la Manche, 1 avenue de Paris, 50000 SAINT LÔ

RESUME
L’objectif central de « CedABio » était d’évaluer les bénéfices environnementaux et socio-économiques pressentis dans les systèmes d’élevages bovins adoptant le mode de production biologique. Au delà de certains avantages évidents, il s’agissait de mesurer et d’objectiver les apports réels d’un passage à l’agriculture biologique pour les élevages en production de lait et de viande. Pour conduire cette évaluation, des indicateurs robustes, techniquement accessibles et communicables ont été sélectionnés, testés, puis évalués dans 144 élevages bovins lait et viande situés dans des contextes suffisamment variés pour prendre en compte la diversité territoriale. La moitié des élevages est en mode biologique. Leurs résultats sont comparés à l’autre moitié produisant en mode conventionnel, dans les mêmes zones, et dont les structures d’exploitation sont proches. Les résultats et observations réalisées ainsi dans le cadre de fermes commerciales sont complétés par des mesures plus fines sur deux fermes expérimentales en production biologique à la station de l’INRA de Mirecourt en production de lait (88) et à Thorigné d’Anjou en viande bovine (49). Les champs d’observations et d’études ont porté sur les 3 axes de la durabilité : environnemental, économique et social. L’axe environnemental comprend l’analyse des bilans des minéraux, consommations d’énergie, biodiversité, mesure d’émissions de gaz à effet de serre, analyse des consommations de produits sanitaires d’élevage et phytosanitaires ainsi que la gestion des déchets. L’axe social aborde les thèmes du ressenti au travail de l’éleveur et une approche du bien-être animal. Enfin, l’axe économique traite des coûts de production et d’indicateurs de performances des exploitations. Si certains champs d’études confirment les résultats de travaux antérieurs et les pressentis du bénéfice d’un passage en agriculture biologique, tous ne témoignent pas du même degré d’intérêt d’une conversion à l’agriculture biologique. Certains éléments de contexte : localisation, qualité de l’environnement périphérique aux exploitations...mais aussi les niveaux de maîtrise observés sur certains champs en exploitations conventionnelles réduisent parfois l’intérêt attendu d’une conversion à l’agriculture biologique.

Bovins à viande | Bovins laitiers | Environnement | Systèmes d’élevage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière