• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Modéliser le cheptel national français pour évaluer l’influence de choix techniques sur ses émissions de GES

    PUILLET L. (1,2), AGABRIEL J. (3), PEYRAUD J.L. (2), FAVERDIN P. (2) (1) INRA UMR MoSAR, 16 rue C. Bernard, 75231 Paris cedex 05 (2) INRA UMR PEGASE, Domaine de la Prise, 35590 Saint Gilles (3) INRA UMRH, Theix, 63122 Saint-Genès-Champanelle

    RESUME - Pour limiter les émissions de gaz à effet de serre (GES) liées à l’élevage bovin, il existe plusieurs leviers d’action, dont l’intensification de la production animale par tête. A ce jour, l’efficacité de ces leviers n’a pas été analysée au niveau national, en considérant l’équilibre relatif entre les cheptels laitier et allaitant. Nous avons développé un modèle du cheptel bovin national qui simule les productions de lait et de viande et les émissions directes de GES en fonction des choix techniques liés aux races, à leur productivité et aux trajectoires de finition. Le modèle combine un module de simulation du fonctionnement du cheptel national et un module de simulation de sa démographie. Il prédit les effectifs de bovins dans chaque race sous contraintes de composition du cheptel national et de réalisation des objectifs de production sur la base des références françaises de 2010 pour le lait, les abattages et les exportations. Des scénarios d’intensification animale contrastés ont été simulés. Les résultats (en % de la référence 2010) montrent que l’augmentation de la productivité laitière de la race Prim’Holstein de 7500 à 11500 kg/vache/an permet une réduction des GES émis de 2,03%. Si cette augmentation est associée à une baisse de la productivité numérique (nombre de veaux par vache présente), la réduction des GES n’est plus que de 0,56%. Un cheptel laitier national composé uniquement de vaches de race Normande conduit à une légère augmentation des GES (0,99%). Cependant, si les veaux de race Normande, qui sont mieux conformés, sont finis en jeunes bovins plutôt qu’en veaux de boucherie, ce scénario conduit alors à une réduction de 4,01% des GES. Pour le cheptel allaitant, l’intensification via une augmentation des poids de carcasse et un raccourcissement des cycles de finition permet une légère réduction des GES de - 1,42%. Si ce scénario est associé à une forte mortalité des jeunes, il conduit alors à l’inverse à une augmentation des GES de 1,85%. Ces résultats montrent l’intérêt d’une approche globale pour apprécier les effets de choix techniques, comme l’intensification, sur les émissions et mieux évaluer les compromis entre production et environnement.

    Télécharger le fichier PDF (307.7 ko)

    Voir tous les textes de : Agabriel J. | Faverdin P. | Peyraud J-L. | Puillet L.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Bovins à viande | Bovins laitiers | Environnement | Modélisation

    Autres textes des

    3R 2012 - Séance :

    Concilier environnement et production

    Systèmes d’élevage et biodiversité : des antagonismes aux synergies 

    TICHIT M., MAGDA D., DURANT D., LAUVIE A., LECRIVAIN E., MARTEL G., ROCHE B., DE SAINTE MARIE C., SABATIER R., TEILLARD F.

    Un pâturage tournant alternatif conciliant performances animales et préservation des insectes prairiaux 

    SCOHIER A., FARRUGGIA A., LANORE L., DUMONT B.

    DIAM, un diagnostic innovant déclinant les équilibres, production, environnement et qualité des fromages au sein des systèmes fourragers des zones AOP du Massif central 

    FARRUGGIA A., LACOUR C., ZAPATA J., PIQUET M., BAUMONT B., CARRERE P., HULIN S.

    Etudier les controverses : approche méthodologique et application à la question de la consommation de viande rouge et des gaz à effet de serre. 

    DOCKÈS AC., GUINOT C., KLING-EVEILLARD F., FOURDIN S., BARBIER M.

    Performances environnementales et économiques des systèmes bovins allaitants 

    MARHIN L., MOREAU S., MADELINE L., PALAZON R.

    Analyse environnementale multicritères et voies d’atténuation des émissions de gaz à effet de serre (GES) des systèmes d’exploitation bovins lait 

    BEGUIN E., LORINQUER E., PAVIE J., FERRAND M., Réseau d’Elevage Bovin lait de Normandie

    Variabilité des émissions de GES pour des systèmes d’élevages bovins 

    LIOY R., RABIER F., ECHEVARRIA L., CAILLAUD D., REDING R., PAUL C., STILMANT D.

    Économies d’échelle et économies de gamme en production laitière. Analyse technico-économique et environnementale des exploitations de polyculture-élevage françaises. 

    PERROT C., CAILLAUD D., CHAMBAUT H.

    Evaluations et comparaisons des performances environnementales, économiques et sociales des systèmes bovins biologiques et conventionnels dans le cadre du projet CedABio 

    PAVIE J., CHAMBAUT H., MOUSSEL E., LEROYER J., SIMONIN V.

    Les flux d’azote en élevage de ruminants  

    PEYRAUD J.-L., CELLIER P., DONNARS C., AARTS F., BELINE F., BOCKSTALLER C., BOURBLANC M., DELABY L., DOURMAD J.-Y., DUPRAZ P., DURAND P., FAVERDIN P., FIORELLI J.-L., GAIGNE C., KUIKMAN P., LANGLAIS L., LE GOFFE L., MORVAN T., NICOURT C., PARNAUDEAU V., RECHAUCHERE O., ROCHETTE P., VERTES F., VEYSSET P.

    Co-construire et évaluer des scénarios d’évolution des systèmes de production agricole sous contraintes environnementales : application à un bassin-versant côtier affecté par des « marées vertes ». 

    MOREAU P., VERTES F., DELABY L., DURAND P., GASCUEL-ODOUX C., RUIZ L.

    Affiche • Analyse de la diversité de systèmes laitiers spécialisés en termes de durabilité :typologie des systèmes dominants et identification de systèmes innovants 

    LEBACQ T., BARET P.V., STILMANT D.

    Affiche. • Consommation d’énergie, performance économique et technique en production ovine 

    BENOIT M., DAKPO.H

    Affiche. • Efficacité d´utilisation de l´azote suite à une réduction des apports azotés dans les rations des vaches laitières : effet de la nature de l´énergie 

    CANTALAPIEDRA-HIJAR G., FANCHONE A., NOZIERE P., PEYRAUD J.L., LEMOSQUET S., DOREAU M., ORTIGUES-MARTY I.

    Affiche. • Bilan production-environnement de deux systèmes bovins allaitants contrastés 

    LARUE A., MOREAU S., AGABRIEL J., DEVUN J., FARRIE J.P., RENON J., BRUNSCHWIG G., MANNEVILLE V.

    Affiche. • Estimations indirectes des émissions de méthane et de la productivité des systèmes herbagers tropicaux humides guyanais 

    JOBIN M., BLANFORT V., SILOU T., LECOMTE P., BOVAL M.

    Affiche. • Comparaison de la production et de la valorisation de prairies Ray-grass anglais-trèfle blanc et de prairies permanentes fertilisées en azote 

    HOUSSIN B., HARDY A., MORIN L.

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés