Tous les textes des 3R

Valeur des Aliments - Rationnement

Aliment concentré | Alimentation

Valeur azotée des graines de légumineuses protéagineuses : dégradabilité dans le rumen des protéines du pois, cru ou extrude, et du lupin

REMOND D. (1), AUFRERE J. (1), BERNARD L. (1), PONCET C. (1), PEYRONNET C. (2)

(1) Station de Recherches sur la Nutrition des Herbivores, 63 122 St-Genès-Champanelle (France)

(2) UNIP, 12, avenue Georges-V, 75008 Paris (France)

RESUME

Deux essais ont été conduits pour préciser la valeur azotée des graines de protéagineux (pois et lupin) et déterminer l’intérêt d’un traitement d’extrusion. Le premier essai a été réalisé sur des moutons recevant du pois cru ou extrude. L’azote non ammoniacal (NNA) soluble dans le rumen, provenant du pois (cru ou extrudé), et exporté avec la phase liquide du rumen, a représenté environ 30 % de l’azote particulaire non dégradé estimé in situ. En tenant compte de cette fraction soluble non dégradé dans le rumen, la dégradabilité du pois cru et extrudé a été respectivement de 0,83 et 0,59 (contre 0,87 et 0,69 pour la dégradabilité théorique, DT6). La dégradabilité de l’N du pois, estimé par des bilans in vivo (flux duodénaux), a été de 0,8 1 et 0,48 pour le pois cru et le pois extrudé. L’essai 2, avec la graine de lupin, a montré que l’exportation hors du rumen de I’NNA soluble d’origine alimentaire est fonction de l’équilibre énergie/azote fermentescibles de la ration. Cette exportation a représenté respectivement 32 et 17 % de la fraction particulaire non dégradée dans le cas d’une ration excédentaire en azote et d’une ration équilibré sur le plan de ses apports en énergie et azote fermentescibles dans le rumen. Dans le cas du pois cru, les valeurs PDIA, PDIE et PDIN (g/kg MS) ressortant de cette étude sont 38, 136, 155. Le traitement de cuisson-extrusion étudié a fortement amélioré cette valeur azotée.

Aliment concentré | Alimentation

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière