Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Bovins laitiers | Qualité lait

Influence de l’alimentation des vaches laitières sur la fromageabilité du lait

GRELET C. (1), FROIDMONT E. (1), RONDIA P. (1), DEHARENG F. (1), SINNAEVE G. (1)

(1) Centre Wallon de Recherches Agronomiques (CRA-W), 24 Chaussée de Namur, 5030 Gembloux, Belgique

INTRODUCTION

La fromageabilité, l’aptitude d’un lait à être transformé en
fromage, est un facteur primordial pour les transformateurs.
Cette capacité a été beaucoup étudiée par le passé et peut
être caractérisée en routine par l’analyse du temps de prise
du lait après emprésurage, du temps de raffermissement du
lait et de la fermeté du gel 30 minutes après emprésurage
(Remeuf et al., 1991). D’autres critères permettent d’estimer
indirectement l’aptitude à coaguler d’un lait, tel que les
teneurs du lait en matières azotées totales, protéines,
caséines, calcium et sodium (Remeuf et al., 1991). D’autre
part, plusieurs études ont mis en évidence l’impact des
caractéristiques de la ration sur le taux protéique du lait
(Coulon et al., 1998). La littérature est cependant pauvre en
informations sur l’influence directe de l’alimentation sur la
qualité fromagère du lait. L’objectif de ce travail est donc
d’étudier les potentiels liens entre l’alimentation de la vache
laitière et la fromageabilité du lait.

Alimentation | Bovins laitiers | Qualité lait

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière