Tous les textes des 3R

Systèmes d’élevage

Bovins laitiers | Fromage | Systèmes d’élevage

Production laitière permise par le futur cahier des charges sans fourrage humide de l’AOP Saint-Nectaire

POMIÈS D. (1, 2), BARBET M. (3), FAGES M. (1,2), HULIN S. (4), JACQUOT A.L. (2,1), BLAY B. (5)

(1) INRA, UMR1213 Herbivores, Theix, F-63122 Saint-Genès Champanelle, France

(2) Clermont Université, VetAgro Sup, UMR1213 Herbivores, BP 10448, F-63000 Clermont-Ferrand, France

(3) INRA, UE1296 Monts d’Auvergne, Le Roc, F-63210 Orcival, France

(4) Pôle fromager AOP Massif central, 20 Côte de Reyne, F-15000 Aurillac, France

(5) Interprofession du Saint-Nectaire, 2 route des Fraux, F-63610 Besse en Chandesse, France

INTRODUCTION

Depuis 2007, le nouveau cahier des charges de l’AOP Saint-
Nectaire limite à 50% la part de fourrages conservés par voie
humide dans les fourrages hivernaux et l’apport annuel de
concentré à 30% de la ration totale des vaches laitières. A
partir de 2020 ces fourrages (ensilage d’herbe et balles
rondes enrubannées) seront complétement interdits,
obligeant un certain nombre de producteurs à modifier
profondément leur système d’alimentation hivernal. En
collaboration avec l’Inra, l’interprofession du Saint-Nectaire a
mis en place un essai visant à optimiser sur une lactation
complète la production laitière permise par un régime hivernal
“tout foin” et à comparer cette production avec celle permise
par un régime hivernal contenant 50% d’ensilage, le tout
associé à l’apport maximum de concentré autorisé par le
cahier des charges de l’AOP.

Bovins laitiers | Fromage | Systèmes d’élevage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière