Tous les textes des 3R

Alimentation - Fermentations ruminales

Alimentation | Modélisation | Pollution | Ruminants (général)

Modélisation empirique des facteurs de variation des rejets de méthane par les ruminants.

GIGER-REVERDIN S. (1), SAUVANT D. (1), VERMOREL M. (2), JOUANY J.P. (2)

(1) INRA-INAPG UMR Physiologie de la Nutrition et Alimentation, 16, rue Claude Bernard, 75005 Paris

(2) INRA Unité de Recherche sur les Herbivores, Theix, 63122 Saint-Genis Champanelle

RESUME

Du fait de l’importance des rejets de méthane par les ruminants qui contribueraient à près de 15 % de la production totale mondiale, une modélisation empirique de ces rejets a été effectuée à partir des données disponibles dans la littérature. Plus de 1000 régimes issus de 144 publications ont été compilés dans une base de données générale. Une sous-étude spécifique a été effectuée sur les données publiées par le Rowett Research Institute. I1 ressort de cette étude que ces rejets expriment en l/kg MS d’aliment ingéré sont très variables (de 6,8 à 68,4) et qu’ils diminuent avec l’ingestion de matière sèche et avec le pourcentage de concentré dans la ration, au-delà d’un certain seuil d’incorporation. L’augmentation de la teneur en matières grasses inhibe la méthanogénèse, alors que les autres constituants, comme les parois, ont des effets variables.

Alimentation | Modélisation | Pollution | Ruminants (général)

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière