Tous les textes des 3R

Alimentation - Fermentations ruminales

Aliment concentré | Alimentation | Qualité aliment | Ruminants (général)

Variabilité de composition chimique et de dégradabilité de l’azote des drêches de blé.

CHAPOUTOT P. (1), WEISS P. (2), MOREL D ’ARLEUX F. (3)

(1) Laboratoire INRA de Nutrition et Alimentation INA P-G. 16, rue Claude Bernard. 75231 Paris cedex 05

(2) ITCF. 17, rue de la Vistule. 75013 PARIS

(3) Institut de I’Elevage. 149, rue de Bercy. 75595 PARIS CEDEX 12

INTRODUCTION

Les drêches de blé sont issues de la production d’éthanol à partir du blé par 2 usines, Provins (77) et Origny Ste Benoîte (02), dont les procédés technologiques diffèrent légèrement : l’usine de Provins sépare les sons avant les étapes de saccharification - fermentation - distillation puis les réincorpore en fin de process avant séchage, tandis que l’usine d’Origny travaille sur la mouture complète. Par ailleurs, une étude antérieure réalisée au laboratoire sur 2 échantillons de drêches de blé issus de Provins (Chapoutot et al., non publié) montrait une distorsion entre les valeurs de dégradabilité théorique (DT) de l’azote mesurée in situ et celles prédites par la dégradabilité enzymatique (DEI). L’objectif de cette étude est d’apprécier I’amplitude de variation de la composition chimique et de la dégradabilité de l’azote de ces coprooduits et d’évaluer I’incidence du procédé de fabrication sur Ieurs valeurs nutritives azotées.

Aliment concentré | Alimentation | Qualité aliment | Ruminants (général)

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière