Tous les textes des 3R

Pâturage

Bovins à viande | Pâturage | Systèmes d’élevage

Des estives bien intégrées constituent, malgré des coûts d’usage élevés, un solide atout pour les exploitations allaitantes : résultats d’observations sur 5 ans dans le Cantal

CAYLA D. (1), BOUCHY R. (2), LIENARD G. (3)

(1) CEMAGREF, Division PEA (Riom)

(2) Chambre d’Agriculture du Cantal (Aurillac)

(3) Laboratoire d’Economie de l’Elevage, INRA (Theix)

RESUME

Le fonctionnement d’exploitations cantaliennes qui utilisent la transhumance a été observé sur 5 ans. Il en ressort que l’estive se maintient sur les surfaces d’altitude juridiquement rattachées aux exploitations. Leurs modes d’usage varient en fonction de leur potentiel mais elles sont fortement intégrées dans le système. Cela est surtout le fait de cheptels allaitants de race Salers. Les charges foncières représentent le facteur majeur de coût de l’estive ;des coûts d’usage élevés pénalisent surtout I’estive lointaine. Les mesures liées B la réforme de la PAC sont pour l’instant plutôt favorables à ces structures ; le devenir de ces zones d’altitude, essentielles pour le tourisme, reste lié à celui de l’élevage allaitant et aux mesures qui lui seront appliquées.

Bovins à viande | Pâturage | Systèmes d’élevage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière