Tous les textes des 3R

Pâturage

Ovins à viande | Pâturage | Systèmes d’élevage

Pâturage hivernal de brebis dans le cadre d’une conduite extensive

POTTIER E. (1), SAGOT L. (1), VAN QUACKEBEKE E. (2)

(1) Institut de l’Elevage, Ferme Expérimentale du Mourier, 87800 Saint-Priest-Ligoure

(2) Institut de l’Elevage, Chambre d’Agriculture, 5, rue Hermann-Frenkel, 69364 Lyon cedex 07

INTRODUCTION

L’environnement économique dans lequel la production ovine évolue aujourd’hui conduit inévitablement les éleveurs à réduire les coûts de production et à accroître la taille de leur troupeau, ceci pour assurer un maintien de leur revenu. A cette préoccupation vitale, se superpose une contrainte environnementale d’occupation de l’espace accompagnant la diminution du nombre des exploitations. L’augmentation d’activité ainsi induite ne doit pas se traduire par une surcharge en travail dans des exploitations où celui-ci est déjà un facteur limitant. Un défaut de surveillance de la bonne marche du troupeau qui pourrait en résulter conduirait alors à un effet économique inverse à celui recherché. La prise en compte de l’ensemble de ces nouvelles données, économique, environnementale, organisationnelle, nous amène à concevoir de nouveaux systèmes de production, dits désintensifiés, mais qui conservent un objectif de production d’agneaux de qualité. Dans ce contexte, le pâturage hivernal de brebis à besoins faibles ou modérés peut être intéressant. S’inscrivant dans un système de production cohérent, il doit permettre de limiter les besoins en bâtiments, en stocks fourragers, de simplifier le travail hivernal.

Ovins à viande | Pâturage | Systèmes d’élevage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière