Tous les textes des 3R

Systèmes d’élevage

Caprins | Conduite d’élevage | Systèmes d’élevage

Allaitement artificiel de chevreaux de la race Baladi (Liban).

E. HAJJ, J. DAHER, N. HANNA, S. ABI SAAB

Faculté d’Agronomie, Université Libanaise, B.P. 13-5368 Chourane, Liban

INTRODUCTION

Au Liban, le nombre de caprins est de 435965 têtes, détenus par 7166 éleveurs (Ministère de l’agriculture, 2000) et le système d’élevage est extensif basé sur l’utilisation de pâturages. La race locale Baladi (95 % de l’effectif caprin) est rustique, sa production laitière moyenne est de 130 kg/tête/an sur une période de 180 jours (Hajj, 1999). Sa prolificité est de 1,3 (Khouri, 1997), mais l’éleveur élimine un des deux chevreaux sous prétexte que la production laitière de la chèvre Baladi est insuffisante (Abi Saab, 1998), la perte est estimée à 23 % environ des naissances. La survie des chevreaux Baladi nés doubles est mise en question dans le système d’élevage actuellement suivi au Liban. Ce travail propose l’application de l’allaitement artificiel aux naissances doubles afin d’augmenter la rentabilité de l’élevage extensif.

Caprins | Conduite d’élevage | Systèmes d’élevage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière