Tous les textes des 3R

Qualité des produits

Bovins à viande | Economie | Qualité des produits

Requalifier la viande bovine locale au Maroc : quels circuits pour quels marchés ?

CHATIBI S. (1), ARABA A. (2), CASABIANCA F. (3)

(1) Université de Corse, quartier Grossetti, 20250 - Corte, France

(2) Institut agronomique et vétérinaire Hassan II , BP 6202, 10101 Rabat, Maroc

(3) INRA, laboratoire de recherches sur le développement de l’élevage, quartier Grossetti, 20250 Corte, France

INTRODUCTION

Au Maroc, La filière viande bovine constitue un secteur stratégique dans l’économie du pays. La viande bovine participe à plus de 50 % dans l’approvisionnement du pays en viandes rouges. Or, cette filière fait actuellement face à des défis majeurs. D’une part, une demande croissante sous l’effet de l’essor démographique et de l’évolution des habitudes alimentaires, et d’autre part, l’ouverture commerciale progressive que suppose la mise en œuvre des accords de libre échange signés par le Maroc.

Quelle est la logique de fonctionnement de la filière viande bovine au Maroc ? Comment construire une compétitivité de l’élevage allaitant local face à l’ouverture des marchés ? Les ressources locales (races, système d’alimentation, savoir-faire d’éleveur, connexions éleveurs-abatteurs-bouchers, préparations culinaires, qualité de la viande) peuvent devenir des « actifs spécifiques » et constituer les bases d’une future qualification (Casabianca et al., 2005). Nous examinons ici plus spécifiquement le rôle potentiel des préparations culinaires dans cette qualification.

Bovins à viande | Economie | Qualité des produits

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière