Tous les textes des 3R

Qualité des produits

Bovins à viande | Génétique | Qualité des produits | Qualité viande

Validation d’un marqueur potentiel de la tendreté de la viande bovine

GUILLEMIN N. (1,2), LEVEZIEL H. (2), RENAND G. (3), MICOL D. (1), HOCQUETTE J-F. (1), PICARD B. (1)

(1) UR1213, Unité de recherches sur les herbivores, INRA de Theix, 63122 Saint-Genès-Champanelle

(2) UMR1061, Unité de génétique moléculaire animale, INRA Université de Limoges, Faculté des Sciences et Techniques, 87060 Limoges Cedex

(3) INRA, UR337, Station de génétique quantitative et appliquée 78352 Jouy-en-Josas, France,

INTRODUCTION

La tendreté de la viande bovine est une qualité sensorielle essentielle pour le consommateur. Elle est dépendante de multiples caractéristiques du muscle, sujette à une grande variabilité non maîtrisée par la filière viande bovine et source d’insatisfaction des consommateurs. Plusieurs programmes de recherche tels que MUGENE Genanimal ont permis d’établir une liste de marqueurs biologiques de la tendreté par des approches de génomique fonctionnelle (Hocquette et al., 2007). Afin d’apporter à la filière viande bovine française des outils de prédiction du potentiel de tendreté d’un animal, ces marqueurs doivent être validés dans d’autres races à viande françaises, dans différents types de muscles et d’animaux. Plusieurs marqueurs sont actuellement étudiés comme par exemple Hsp27, MDH... Le marqueur potentiel présenté ici est la Myosin Binding Protein H (MyBP-H), protéine de structure myofibrillaire (Bouley et al., 2004). Le but ultime est d’établir une liste de quelques marqueurs dont la relation avec la tendreté est validée pour mettre au point un test de prédiction du potentiel de tendreté pour la filière viande bovine française, basé sur l’utilisation de ces marqueurs.

Bovins à viande | Génétique | Qualité des produits | Qualité viande

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière