Tous les textes des 3R

Qualité des produits

Alimentation | Bovins laitiers | Qualité des produits | Qualité lait

Intérêt de la luzerne déshydratée et de la paille pour limiter les risques d’acidose sub-clinique chez la vache laitière nourrie avec des rations à forte densité énergétique

PEYRAUD JL. (1,2), DELABY L. (1,2), LEBOIS S. (3)

(1) INRA, UMR 1080, Production du lait, 35590 Saint Gilles,

(2) Agrocampus UMR 1080, Production du lait, 35590 Saint Gilles

(3) Coop de France déshydratation, 49 av de la Grande Armée, 75116 Paris

INTRODUCTION

Pour limiter les chutes de taux butyreux (TB) avec des rations riches en amidon dégradable il est recommandé d’introduire de la paille pour accroître les durées de mastication et le recyclage salivaire. L’utilisation de luzerne déshydratée sous forme longue pourrait être plus efficace, dans la mesure où elle amène des fibres physiques mais aussi des substances tampons tout en étant plus énergétique que la paille. Le but de cet essai est de comparer l’introduction de paille ou de luzerne sous forme longue sur les performances zootechniques et de faire la part entre un effet lié aux fibres et celui lié à d’autres propriétés intrinsèques à la luzerne.

Alimentation | Bovins laitiers | Qualité des produits | Qualité lait

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière