• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Incidence d’une augmentation de la hauteur en sortie de parcelle avec fauche des refus sur les performances des vaches laitières et la valorisation des prairies.

    B. HOUSSIN (1), S. BATTEGAY (2), A. HARDY (3)

    (1)Chambre d’Agriculture de la Manche, Maison de l’Agriculture, Avenue de Paris, 50009 SAINT LO Cedex

    (2)ARVALIS Institut du Végétal, Maison de l’Agriculture, CS 14226, 35042 RENNES Cedex

    (3)Association Ferme Expérimentale de la Blanche Maison, Maison de l’Agriculture, Avenue de Paris, 50009 SAINT LO Cedex

    RESUME

    L’essai réalisé à la ferme expérimentale de la Blanche Maison (Manche) a duré 3 ans. L’objectif de cet essai est de mesurer les incidences de deux hauteurs sortie de pâturage différentes sur la valorisation des prairies et les performances zootechniques.

    Deux lots de vaches normandes sont conduits séparément sur des parcelles de ray-grass-anglais + trèfle blanc ou de graminées recevant la même fumure azotée. Les chargements sont adaptés de façon à conduire les deux lots parallèlement tout en ayant une hauteur de sortie avec un écart de 1.5 cm .

    L’un ("pâturage ras") pâture les parcelles à des hauteurs sortie basses (environ 5.5/5 cm) avec chute de production de lait en fin de parcelle sans fauche de refus alors que l’autre ("pâturage haut") pâture avec des hauteurs sortie supérieures d’environ 1.5 cm par rapport au pâturage ras de la même parcelle. Les parcelles du pâturage haut sont fauchées pour éliminer les refus après chaque pâturage, et ainsi ne pas pénaliser la repousse.

    Au cours des trois années d’essai, la conduite du pâturage avec des hauteurs sortie basses a conduit les animaux à utiliser pratiquement toute l’herbe offerte, contrairement aux animaux ayant pâturé à une hauteur sortie de parcelle plus haute. Ces derniers ont laissé entre 23 et 17 % de l’herbe offerte. Les animaux du lot "pâturage ras" ont consommé moins d’herbe (de -2.4 kg MS/VL/jour à -0.8 kgMS/VL/ jour selon les années) et de l’herbe située sous 6 cm, plus riche en gaines, en tiges et en matériel sénescent, ayant globalement une moins bonne valeur alimentaire. Le pâturage ras a entraîné une baisse de la production de lait par vache (en moyenne de 1.5 kg de moins par jour sur l’ensemble de la période de pâturage). En revanche, les résultats par hectare sont systématiquement en faveur du lot "pâturage ras". Ainsi, la quantité de lait produite par hectare est supérieure de 25 à 38 % en faveur du lot "pâturage ras" selon les années. Cet essai montre que la fauche des refus n’améliore pas les résultats techniques observés dans les essais antérieurs avec des pressions de chargement insuffisantes conduisant à des hauteurs sortie élevées. Par contre la technique du pâturage haut avec fauche des refus est pénalisante au niveau du revenu en raison de la moins bonne valorisation des pâtures, d’un besoin en surface fourragère plus important et des coûts de mécanisation supplémentaires (en particulier la fauche des refus).

    Télécharger le fichier PDF (27.6 ko)

    Voir tous les textes de : Battegay S. | Hardy A. | Houssin B.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Bovins laitiers | Pâturage

    Autres textes des

    3R 2005 - Séance :

    Alimentation et Conduite d’élevage

    Pratiques et résultats de deux groupes d’exploitations laitières bretonnes économes en concentrés (60 ou 80 g par kg de lait). 

    G. LOSQ, B. PORTIER, G. TROU, R. HERISSET, V. BROCARD, C. GOMINARD

    Recommandations d’apport alimentaire en calcium et magnésium absorbables pour les ruminants. 

    F. MESCHY, R. CORRIAS

    Effet d’une seule traite par jour (monotraite) sur les performances zootechniques et les caractéristiques physico-chimiques du lait chez les Chèvres Alpine à haut potentiel. 

    P.-G. MARNET, B. GOMIS, J. GUINARD-FLAMENT, M. BOUTINAUD, V. LOLLIVIER

    Effet de la monotraite des vaches laitières sur leur production, selon le niveau de distribution d’aliments concentrés. 

    B. RÉMOND, D. POMIÈS, P. PRADEL

    Affiche • Ingestion hivernale dans les troupeaux laitiers de l’Ouest de la France, alimentés avec des rations à base d’ensilage de maïs. 

    G. TROU, P. KERNEN, P. FAVERDIN, V. LE MOIGNIER

    Affiche • Utilisation mammaire du glucose lors d’une diminution de la production laitière provoquée par la monotraite et/ou une restriction alimentaire. 

    E. DELAMAIRE, Y. DAVID, J. GUINARD-FLAMENT

    Affiche • Effet de la solubilité de l’apport de phosphore sur l’activité des micro-organismes du rumen. 

    A.H. RAMIREZ , F. MESCHY

    Affiche • Etude in vitro des effets de l’ajout de sérum de luzerne sur les fermentations ruminales. 

    J-P JOUANY, B. LASSALAS, D. COULMIER

    Affiche • Effet du Crina Ruminants sur les performances de vaches laitières. 

    N.W. OFFER, J.F. BELL, D.J. ROBERTS, S. MARSH, M. CHUFFART

    Affiche • Effet de l’apport de l’aliment Néolysa® sur la production laitière et la qualité du lait, chez la vache en début de lactation. 

    J.F CHESNEL, D. METAIS, F.X ORVEILLON, A. KEITA

    Affiche • Ensilage ou foin de luzerne en ration d’ensilage de maïs pour vaches laitières en milieu de lactation. 

    Ph. BRUNSCHWIG, J.-M. LAMY, D. DAVID

    Affiche • Effet d’une supplémentation de la ration en savons de calcium seuls ou additionnés de méthionine protégée sur la production et la composition du lait et sur certains paramètres de reproduction chez la vache laitière haute productrice en début de lactation. 

    M. BEN SALEM, H. MAROUANI

    Affiche • Production laitière et complémentation au pâturage : résultats d’une enquête réalisée dans le Grand Ouest de la France. 

    C. GERARD, S. MARCOT, A. GUYONVARCH

    Affiche • Effets de la combinaison d’eugénol et d’aldéhyde cinnamique sur les protéines et les acides gras volatiles ruminaux chez la vache laitière. 

    A. BACH, S. CALSAMIGLIA, H.M.R. GREATHEAD, C. KAMEL

    Affiche • Rations des vaches laitières à base de maïs fourrage et de concentrés : influence de la teneur en amidon sur la valorisation de l’énergie. 

    G. CABON, J. SOULARD

    Affiche • Simplifier l’allaitement au lait entier et le sevrage des veaux d’élevage laitier. 

    Ph. BRUNSCHWIG, D. PLOUZIN

    Affiche • Effet de l’administration d’enzymes microbiennes sur les paramètres hématologiques des chevreaux de lait. 

    F. PICCITTO, B. CHIOFALO, L. MARESCA, V. CHIOFALO

    Affiche • Incidences zootechniques, technologiques et sensorielles d’une complémentation avec un aliment élaboré ou des céréales chez des chèvres laitières conduites au pâturage. 

    Y. LEFRILEUX, J. LE SCOUARNEC, A. POMMARET, N. CIRIER

    Affiche • Complémentation à l’auge dans les élevages caprins au pâturage dans les Deux-Sèvres en 2004. 

    C. FOUBERT, F. JÉNOT

    Affiche • Etude de la variabilité individuelle de chèvres laitières à des régimes plus ou moins acidogènes. 

    S. GIGER-REVERDIN, M. DESNOYERS, D. SAUVANT

    Affiche • L’argile améliore la croissance des ovins. 

    D. OUACHEM, M. SOLTANE, K. ABBAS

    Affiche • Evaluation des besoins d’entretien en azote d’agneaux Ouled Djellal âgés de 3 à 12 mois. 

    A.HAMDAOUI, N.ALLALI, A. LAWRENCE

    Affiche • Effets de la complémentation énergétique au pâturage sur les performances zootechniques de boeufs croisés en finition après une période d’estive. 

    A. CHASSOT, P.-A. DUFEY

    Affiche • Incidence d’un additif alimentaire contenant les premiers acides aminés limitants sur les performances zootechniques du taurillon BBBc nourri avec de l’ensilage de maïs. 

    P. RONDIA, E. FROIDMONT, V. DECRUYENAERE, Y. BECKERS, N. BARTIAUX-THILL

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés