Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Complémentation | Ruminants (général)

Valorisation d’une plante invasive, la jacinthe d’eau, en concentré protéique à destination des ruminants.

BROCARD B. (1), CRUZ HIDALGO D. (1), HANSER F. (1), MADRID A. (1), STAINMESSE M. (1),
WAGNER L. (2), JURJANZ S. (1)

(1) ENSAIA, TSA 40602, 2 avenue de la forêt de Haye, 54518 Vandœuvre-lès-Nancy cedex

(2) BWIndustrie, ZAC Terrasses de la Sarre, 57400 Sarrebourg

INTRODUCTION

La jacinthe d’eau (Eichhornia crassipes) est une plante aquatique invasive originaire du Brésil. Adaptable à tous types d’environnements, elle pose des problèmes, notamment dans certaines régions chaudes. Elle commence d’ailleurs à s’installer dans le Sud-Est de la France et la lutte contre sa prolifération pourrait engendrer des coûts importants pour les collectivités.
Cependant, il est intéressant de noter que les feuilles de jacinthe contiennent entre 20 et 25% de protéines. Valoriser la jacinthe à travers une transformation en un concentré protéique permettrait de contrebalancer les coûts de cette lutte, tout en proposant une alternative aux sources protéiques en alimentation animale d’aujourd’hui.
Toutefois, la jacinthe d’eau est une plante accumulatrice de métaux lourds, ce qui pourrait poser des problèmes sanitaires.

Alimentation | Complémentation | Ruminants (général)

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière