Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Fourrage | Ovins à viande | Ovins laitiers

Challenges nutritionnels : l’adaptation peut-elle passer par la programmation fœtale ?

GINANE C. (1), BERNARD M. (2), DEISS V. (1), NOZIERE P. (1), MORGAVI D. (1), MIALON M.-M. (1), CANTALAPIEDRA-HIJAR G. (1), BONNET M. (1)

(1) INRA - UMR1213 Herbivores, Clermont Université, VetAgro Sup, 63122 St-Genès-Champanelle, France

(2) INRA - UE1354 Ruminants de Theix, 63122 Saint-Genès-Champanelle, France

RESUME

Les perturbations de l’environnement prénatal peuvent impacter durablement les réponses adaptatives de l’animal à des challenges ultérieurs. Chez la brebis en fin de gestation, nous avons testé les effets d’une restriction alimentaire de 6 semaines (alimentation avec un foin âgé (lot Restreint) vs. un regain (lot Témoin) - sans complémentation) sur ses performances, celles de ses agneaux, ainsi que sur la réponse de ces derniers à un challenge nutritionnel de même nature appliqué après le sevrage. Les brebis restreintes ont mené à terme leur gestation et lactation avec un même état corporel au tarissement que les témoins. Les agneaux ont eu des croissances similaires globalement, y compris pendant le challenge même si les témoins ont été les plus affectés par la variation des apports nutritionnels sur la période englobant le sevrage et le challenge. Les taux de créatinine urinaire suggèrent une masse maigre corporelle plus faible chez les agneaux restreints. La restriction alimentaire n’a donc pas été délétère à court-terme sur les performances des brebis et des agneaux. Certains éléments suggèrent néanmoins des adaptations métaboliques différentes chez les agneaux des lots Témoin et Restreint.

Alimentation | Fourrage | Ovins à viande | Ovins laitiers

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière