Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Bovins à viande | Fourrage | Ingestion

Ingestion de foin par des vaches Charolaises selon leur état d’engraissement.

J. AGABRIEL. J. LASSALAS

INRA Unité de Recherches sur les Herbivores 63122 St Genès Champanelle,

INRA Domaine de Razats, 63820 Laqueuille

INTRODUCTION

Le niveau des réserves corporelles est un bon indicateur de I’adaptation des vaches allaitantes à leur milieu. Il résulte de la nutrition passée et influe sur l’avenir particulièrement par la régulation des quantités ingérées. Il évolue de manière dynamique au cours du cycle de production et nous cherchons actuellement à le modéliser de façon satisfaisante. Cela impose de savoir modéliser le niveau d’ingestion quand I’état initial et la couverture potentielle des besoins par le fourrage varient simultanément. La capacité d’ingestion (CI) exprimée en UEB pourrait se modéliser en fin de gestation et en lactation par deux modèles indépendants, de la forme CI=Cimax (l-K exp(-C*t)) dont seuls les maxima Cimax (déterminés au 8ème mois de gestation et 2ème mois de lactation) dépendraient de I’état (variation de 0,3 UEBI point de note) en plus du poids et du potentiel laitier (INRA 1988). L’expérience présentée ici doit permettre de tester et d’ajuster ce modèle dans des conditions extrêmes d’état corporel.

Alimentation | Bovins à viande | Fourrage | Ingestion

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière