Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Bovins à viande | Complémentation

Liaisons organiques de zinc dans l’alimentation du bovin à l’engrais.

J. KESSLER (1), I. MOREL (1), P.A. DUFEY (1), A. STERN (2)

(1) Station fédérale de recherches en production animale (RAP), Route de la Tioleyre 4, 1725 Posieux, Suisse

(2) Institut d’anatomie vétérinaire de l’Université de Zurich, Winterthurerstasse 190, 8057 Zurich, Suisse

INTRODUCTION

Par rapport aux formes inorganiques de zinc (Zn), les liaisons organiques auraient une meilleure bio- disponibilité (Spears, 1996). Elles entraîneraient chez le bovin une amélioration de I’accroissement journalier, de I’indice de consommation, mais également de l’état d’approvisionnement en Zn et des qualités de carcasse, de viande et des onglons. Les connaissances relatives aux formes organiques de Zn sont encore lacunaires, en particulier avec des rations riches en fourrages et concernant les paramètres de qualités de carcasse, de viande et des onglons. Peu d’études ont été faites sur le bovin à l’engrais et le niveau d’apport en Zn est souvent supérieur
à I’apport recommandé, ce qui est discutable sur le plan de la protection de I’environnement.

Alimentation | Bovins à viande | Complémentation

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière