Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Bovins laitiers | Rationnement

Ration sèche fermière et foin de luzerne pour vaches laitières en milieu de lactation

BRUNSCHWIG P. (1), LAMY J-M. (2), ROUILLÉ B. (3)

(1) Institut de l’élevage, 9 rue André Brouard, BP 70510, 49105 ANGERS Cedex 02

(2) Chambre d’agriculture du Maine-et-Loire, 14 avenue Jean Joxé, BP 646, 49006 ANGERS Cedex 01

(3) Institut de l’élevage, BP 85225, 35652 LE RHEU Cedex

INTRODUCTION

La "ration sèche" à base d’aliments composés pour vaches laitières répond à la préoccupation d’éleveurs de diminution du travail mais réduit l’autonomie alimentaire. C’est aussi une solution alternative à une sécheresse conjoncturelle ainsi qu’à la restriction des disponibilités en eau pour les cultures fourragères telles que le maïs ensilage. Par contre, cette technique, qui conduit à faire consommer plus de 50 % d’aliments concentrés, augmente les risques sanitaires sur les vaches (Legarto et al., 2007 ; Gillet et al., 2007).
L’objectif de l’essai, réalisé à la station des Trinottières (Maine-et-Loire), est de mesurer l’intérêt d’une ration sèche fermière utilisant des céréales autoconsommées (2/3 maïs, 1/3 blé) et des tourteaux industriels, avec du foin de luzerne pour obtenir une ration à moindre risque acidogène.

Alimentation | Bovins laitiers | Rationnement

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière